Entreprises de BTP

Une conférence arabo-africaine sur les matériaux de construction prévue pour 2003

Une conférence arabo-africaine sur les matériaux de construction se tiendra en 2003 au Sénégal, a annoncé soir Ahmed Mahmoud Elhussam, secrétaire général de l’Union arabe du ciment et des matériaux de construction, dont le conseil d’administration vient de s’achever à Nouakchott.
Cette rencontre « a pour objectif de favoriser un partenariat dans ce domaine désormais stratégique », a précisé M. Elhussam au cours d’une conférence de presse. Elle devait avoir lieu en 2002, mais a été reportée à l’année prochaine afin d’être préparée dans de meilleures conditions.
Le responsable arabe, qui devait se rendre mardi à Dakar pour discuter de la préparation de cette rencontre arabo-africaine, a d’autre part invité les pays riches à aider les pays arabes producteurs dans la lutte contre la pollution engendrée par les usines de ciment.
Dans ce cadre, la réunion de Nouakchott a décidé de publier un guide pratique pour le respect de l’environnement, qui sera distribué aux 114 sociétés arabes membres de l’Union, qui a été créée en 1977 dans le cadre de la Ligue arabe.
L’une de ces sociétés, Ciment de Mauritanie, a annoncé lundi en marge de la rencontre qu’elle doublerait la capacité de son clinker (usine de broyage) en 2003, pour faire face à la demande croissante du marché local.
Son usine produira 60 tonnes à l’heure, contre 30 tonnes actuellement, a promis son directeur Shbih Ould Ahmed Saleck. Cette annonce vient soulager le marché mauritanien du ciment, victime d’une valse des prix sans précédent dont la responsabilité, selon lui, incombe « aux manoeuvres spéculatives des distributeurs locaux ».

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X