En direct

Une collectivité se mobilise pour créer des gîtes de montagne haut de gamme

FLORENCE ELMAN |  le 02/03/2001  |  ArchitectureAménagementPyrénées-AtlantiquesFrance entièreEurope

En 1997, consciente du besoin de requalifier certains hébergements et d'en réaliser de nouveaux pour répondre à la demande, la communauté de communes de la vallée d'Aspe décidait de lancer une opération collective portant sur une cinquantaine de gîtes et de chambres d'hôtes. Objectif : doter la vallée d'Aspe d'un parc haut de gamme labellisé « Gîtes de France » catégorie trois épis. « Le Pact CDHAR du Béarn a été missionné pour trois ans en tant qu'opérateur », explique Pierre Hamelin, directeur adjoint de l'organisme.

« Nous avons travaillé dès 1999 avec une agence d'architecture, l'atelier Petitjean, qui a formalisé un cahier des charges centré sur la qualité mais aussi sur l'authenticité de l'architecture de montagne. Un gîte témoin a été réalisé dans la commune de Lees-Athas pour que les propriétaires visualisent mieux le projet. »

Dans un premier temps, un animateur du Pact CDHAR a informé les propriétaires, rencontré individuellement ceux qui étaient candidats, vérifié l'adéquation des lieux au projet (environnement, accès hivernal, surface...), puis présenté une étude de faisabilité économique à partir d'une hypothèse de taux d'occupation annuel (20 semaines pour les gîtes, 110 nuitées pour les chambres d'hôtes).

Aides aux propriétaires

Le programme étant soutenu par l'Europe, la région Aquitaine et le département des Pyrénées-Atlantiques dans le cadre du Projet collectif de développement de la vallée d'Aspe, les propriétaires sont aidés à hauteur de 45 % sur un montant maximal de 400 000 francs. Au-delà, l'investissement est à 100 % à leur charge. « Le budget moyen est de 600 000 francs par dossier , précise Pierre Hamelin, soit au total un investissement de l'ordre de 30 millions de francs, subventionné à hauteur de 9 millions de francs.»

« Nous assurons le suivi de chaque dossier, de l'étude de faisabilité aux petites cuillères..., insiste Pierre Hamelin. C'est une condition sine qua non pour garantir le standard de qualité inscrit au cahier des charges .» Ce document auquel les propriétaires doivent adhérer, a été réalisé par Marc Petijean à partir d'une collecte sur le terrain des principaux éléments identitaires du bâti aspois. Des données qui lui ont permis de formaliser les principes généraux de restauration.

« La montagne est un milieu naturel hostile, les formes créées par nos ancêtres reflètent cette ambiance. La résistance aux éléments naturels agressifs (pluie, neige, vent et soleil) trace la ligne de conduite de toute construction dans la vallée , explique-t-il. Les formes sont simples et robustes. Les matériaux utilisés sont la pierre, l'ardoise, le bois, le fer...» Murs, planchers, souches de cheminées, portes, fenêtres, lucarnes, balcon, intégration d'un barbecue... rien n'est laissé au hasard. L'architecte du propriétaire doit suivre ces prescriptions.

Reste l'aménagement intérieur. Un second volet du cahier des charges donne le ton, sans exclure la personnalisation du gîte (meubles, photos de famille...). Des recommandations, à partir de repérages dans des maisons traditionnelles, portent sur les peintures, parquets, grès sanitaires, tissus, vaisselle, etc. «Un travail de fourmi, commente Pierre Hamelin, mais une démarche intéressante en terme d'homogénéité de l'offre, de qualité d'accueil et d'authenticité ..montagne''!»

PHOTOS : VALLEE D'ASPE. Un cahier des charges garantit la qualité et l'authenticité des gîtes (ci-dessus, un gîte témoin) qui privilégient les matériaux traditionnels.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Code des juridictions financières

Code des juridictions financières

Date de parution : 12/2018

Voir

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

Date de parution : 12/2018

Voir

Le ravalement

Le ravalement

Date de parution : 12/2018

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur