En direct

Une cité verte au pays de l'or noir (portfolio et video)
Masdar Initiative - Worlds First 100% Carbon Free Community - © © Groupe Moniteur

Une cité verte au pays de l'or noir (portfolio et video)

Defawe Philippe |  le 11/02/2008  |  ArchitectureAménagementInternational

A l'initiative du riche émirat pétrolier d'Abou Dhabi, la construction de Masdar City, la première cité au monde prévue pour fonctionner avec un niveau zéro d'émission de gaz carbonique, vient de démarrer. Ce projet conçu par Foster + Partners s'étendra sur 6,5 Km2 et coûtera 22 milliards de dollars. Il doit être achevé en 2015.

La cité sera située non loin de la mer et un mur de ceinture devra la protéger de l'air chaud soufflant du désert et du vacarme de l'aéroport d'Abou Dhabi, voisin.
Contrairement aux somptueuses tours de la ville d'Abou Dhabi, le projet de Masdar City, conçu par le groupe Foster and Partners, montre des constructions basses et équipées en panneaux solaires sur les toits.
Voir le projet (portfolio)
Masdar City, qui signifie "source" en arabe, fonctionnera exclusivement au moyen d'énergies renouvelables, dont l'énergie solaire, une ressource constante dans le désert de l'émirat. Masdar a déjà annoncé un projet de 350 millions de dollars pour construire une centrale solaire de 100 mégawatts, qui serait ensuite portée à 500 mégawatts, afin de réduire la pression sur le réseau national d'électricité durant les périodes de forte consommation.
Les rues, plutôt étroites et ombragées, sont imaginées pour favoriser les déplacements à pieds. La voiture y sera interdite. Les 50.000 habitants de cette cité verte pourront circuler grâce à des tramways et une série d'autres moyens de transport automatiques, comme des ascenseurs horizontaux disposés tous les 200 mètres.
"C'est un lieu où il n'y aura aucune trace de gaz carbonique et qui ne nuira d'aucune manière à la planète", déclarait en janvier dernier Khaled Awad, directeur du projet de la Société d'Abou Dhabi pour les énergies du futur (ADFEC), en marge d'un sommet mondial sur les énergies nouvelles et renouvelables et sur la sécurité énergétique, qui se tenait à Abou Dhabi.

Repères


Abou Dhabi détient le gros des réserves de pétrole et de gaz de la fédération des Emirats arabes unis, pays classé respectivement au quatrième et cinquième rang mondial. Les réserves prouvées de brut des Emirats sont suffisantes pour durer encore entre 50 et plus de 150 ans, selon les sources.
Mais à l'instar des autres pays pétroliers, les Emirats cherchent à diversifier leur économie pour réduire leur dépendance vis-à-vis du pétrole.

Commentaires

Une cité verte au pays de l'or noir (portfolio et video)

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX