En direct

Une Cité des civilisations du vin bien charpentée
PHOTO - 823495.BR.jpg - © smac

Une Cité des civilisations du vin bien charpentée

JULIE NICOLAS |  le 12/12/2014  |  ImmobilierProfessionArchitectureCultureGironde

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Immobilier
Profession
Architecture
Culture
Gironde
France entière
Hygiène
Bois
Produits et matériels
Béton
Valider

Sommaire du dossier

  1. Trophée Béton 2016 : cinq projets d’étudiants distingués
  2. Béton et granulats : la production repart à la hausse
  3. Le béton se végétalise
  4. 8 solutions de béton ciré
  5. Le béton ciré
  6. Des murs béton coulés en place prennent en sandwich l’isolation
  7. La première éolienne flottant sur du béton est attendue au large du Croisic pour 2016
  8. Une tranchée couverte en béton fibré
  9. A Nice, 650 mètres cube de béton coulés en une seule journée pour fermer le puits d’entrée du tunnelier du tramway
  10. Deux viaducs renforcés en BFUP
  11. Le Cerib entend mettre son expertise sur le béton au service du BTP
  12. Holcim se lance à son tour dans la location de centrales à béton
  13. "Résurrection" d'un mur de soutènement centenaire au pied de la Basilique du Sacré-Coeur
  14. La recherche s’associe à l’industrie pour inventer les bétons de demain
  15. Letgo : un prémur en béton alvéolé à grande rigidité
  16. Le recyclage devient un axe de développement stratégique
  17. Béton préfabriqué
  18. La NF EN 206/CN s’ouvre aux granulats recyclés et aux bétons sur mesure
  19. Les bétons anciens, un champ pour les professionnels du patrimoine
  20. À la recherche de poches de croissance
  21. Des solutions industrielles de plus en plus packagées pour réduire les coûts finaux
  22. Isolation répartie et complexe de doublage
  23. Un édifice qui fait des vagues
  24. Un métro perché sur 72 kilomètres de viaducs
  25. Des raidisseurs en béton fibré scrutés à la loupe
  26. Matériaux de construction : on reste dans le dur
  27. Hausermann et Costy Le Centre de Douvaine
  28. Renaissance d’un train béton datant du tunnel sous la Manche
  29. Grand lifting des digues sur la Garonne à Toulouse
  30. Philippe Gruat nommé à la tête du Cerib
  31. Recybéton : que faire du sable recyclé ?
  32. Balard : un chantier mené au pas de charge
  33. Le stade de Bordeaux accueille une aire de préfabrication béton
  34. Des plaques en béton réfléchissantes
  35. La filière sèche gagne du terrain
  36. Du tout-modulaire à la mixité des procédés
  37. Le béton dans tous ses états
  38. Mariage du bois et du béton de chanvre
  39. Une médiathèque béton taillée dans la masse
  40. Mikado structurel pour un bâtiment sportif
  41. Une Cité des civilisations du vin bien charpentée
  42. Les façades béton restructurées donneront plus de clarté
  43. Le trophée béton
  44. Mecque du bâtiment préfabriqué, Singapour veut faire de la construction un jeu d’enfant
  45. Vague de béton verte sur le campus de Marne-la-Vallée
  46. Des murs antibruit double face en béton de caoutchouc et béton de bois
  47. Deux Projets Nationaux sur les risques rocheux et la durabilité des bétons lancés officiellement en mars
  48. Trophée Béton 2015 : quatre projets d’étudiants primés
  49. Matériaux de construction : la baisse des ventes est confirmée
  50. France Blocs mise sur l’innovation pour concurrencer la brique
  51. Alkern boucle le rachat du groupe Duroux
  52. Falaise en béton préfabriqué pour la faune et la flore
  53. À Fontfroide, le béton se taille et vieillit comme la pierre
  54. Une forteresse de béton pour abriter une médiathèque
  55. Enveloppe en béton de chanvre pour du logement groupé
  56. Le béton à la fête en terre d’ovalie
  57. Une piscine respectant les principes feng shui
  58. Des silos en béton réalisés sur mesure
  59. Du sur-mesure sous contraintes pour les terrasses de la Fondation Louis-Vuitton
  60. Un nouveau bateau-porte se profile au port de Marseille
  61. La démocratisation de l’impression en béton s’accélère en Angleterre
  62. Programme de recherche de l’IRSN sur le vieillissement du béton
  63. Béton et exigences environnementales : le débat
  64. Unique ! Une centrale à béton exclusivement alimentée par train
  65. Un béton façonne un mur d’eau géant
  66. Un anneau en béton fibré en mémoire de la Grande Guerre
  67. Course de vitesse au Grand Stade de Lyon
  68. Préfabrication en béton Solutions pour le logement individuel
  69. Des dalles de dépollution de l’air à l’essai
  70. La structure et l’isolation par l’extérieur en béton cellulaire
  71. Un train de machines assure la réalisation d’une chaussée en béton
  72. Les industriels du béton très inquiets sur l'avenir de leur secteur
  73. Intermat : un salon dédié au béton
  74. Routes et réseaux : Lafarge affiche ses ambitions
  75. Rector mise sur le numérique pour guider les professionnels
  76. Chais d’œuvre de design et de technologie
  77. Béton prêt à l'emploi : Carole Jaillot élue présidente de la commission environnement du SNBPE
  78. Que pèse le béton dans la qualité environnementale des bâtiments ?
  79. "L'Etat doit respecter l'équité entre les différents matériaux de construction", Jean Bonnie (Fédération de l'industrie du béton)
  80. Spécial technique - Béton, dis-moi qui tu es
  81. Le miscanthus mis en bloc
  82. L'imprimante 3D passe au béton à prise rapide
  83. Un anneau à ultra-haute performance
  84. 8 solutions de béton banché
  85. Les solutions en béton banché
  86. Association de deux systèmes industrialisés
  87. Voiles grande hauteur pour réservoirs d’eau potable
  88. Trophée béton 2012-2013 Liberté de l’espace
  89. Avec son site des Batignolles, Holcim vise les chantiers du Grand Paris
  90. Evolutions technologiques pour façade béton
  91. Appliquer un béton ciré sur plancher chauffant à basse température
  92. Réalisation d’une chape en béton empreinte
  93. Un béton à base de granulats recyclés pour réaliser du mobilier urbain
  94. Un bâtiment phare posé sur pilotis face à la mer
  95. Béton de site et bois brut jouent en duo
  96. Une canopée flotte sur l’aéroport de Bombay
  97. Découvrez le futur siège du FCBA à Champs-sur-Marne
  98. Le béton vu par trois générations d’architectes
  99. Le marché des matériaux minéraux de construction se porte bien au premier trimestre
  100. Matériaux de construction, l'embellie se poursuit en février
  101. La LGV SEA grande consommatrice de béton préfabriqué
  102. Quand la dalle béton devient active
  103. Béton Pathologies et durabilité
  104. Renforcement des structures en béton
  105. Béton : pas d’embellie en vue
  106. Quand le béton a un grain
  107. Des bétons haute sécurité pour le terminal méthanier
  108. Le temps des regroupements
  109. Blocs et monomur
  110. Cellumat mise sur la prescription
  111. Trophée béton 2013-2014 : quatre projets d’étudiants primés
  112. Un monolithe de béton semi-enterré
  113. Lyon pôle culturel lons-le-saunier
  114. Batimat : un process qui garantit la performance des blocs isolants
  115. Le béton à ultra-hautes performances gagne le monde
  116. Béton préfabriqué : Rector rode son laboratoire de recherche
  117. Etanchéité dans la masse pour un nouveau béton
  118. Prédalle active industrialisée : un test positif
  119. Chicanes de béton baryté pour la radioprotection
  120. Béton ciré, le choix entre le spatulé et l’autolissant
  121. 8 bétons et granulats isolants
  122. Un béton mince en rouleaux
  123. La légèreté, atout du béton de chanvre en immeuble collectif
  124. Immeuble passif à structure bois-béton industrialisée
  125. Un collecteur d’égouts s’habille de béton polyester
  126. Le béton immergé sauve une digue
  127. Barrage-poids arqué sur un oued algérien
  128. Béton, dis-moi qui tu es
Equipement culturel -

L’édifice dédié au vin dessiné par XTU, à Bordeaux, marie béton et bois lamellé-collé. Ses formes courbes et complexes n’ont laissé que le choix du BIM et de la modélisation 3D pour les études d’exécution.

Imaginée par l’agence XTU, la Cité des civilisations du vin, installée sur les bords de la Garonne, à Bordeaux, intrigue par sa forme. Tout en courbes, le bâtiment se caractérise par le tore qui forme sa base, surmonté d’une tour de neuf étages que prolonge une « plume », un élément métallique en porte-à-faux. La forme de l’ensemble tient à la fois du cep de vigne et du mouvement du vin qui tourne dans le verre. Le bâtiment qui compte 19 000 m² Shon, dont 12 000 m² de surface utile, sera dédié aux vins du monde. Outre un espace de muséographie, les visiteurs pourront, bien sûr, sentir, déguster et acheter la dive bouteille. Un restaurant panoramique au 8e étage et un belvédère au 9e parachèveront la tour qui abrite des bureaux dans ses étages inférieurs.

La réalisation de ces formes très organiques a rendu le recours à la maquette numérique et à la modélisation 3D indispensables. Tous les éléments ont donc été réalisés en BIM dès le dialogue compétitif entre les entreprises. Cette première étape s’est achevée en avril 2013, pour un démarrage des travaux en septembre de la même année. Les premières opérations ont consisté à réaliser 300 pieux pour implanter l’édifice sous les argiles vasardes, à 30 m de profondeur, et à installer ensuite le socle en béton qui forme la « jupe ». Cette base accueille les arcs en bois lamellé-collé qui forment l’étonnante charpente du tore et habillent la tour, dont la structure est en béton. Tandis que le gros œuvre du tore s’achève en ce moment, les travaux sur la tour vont se poursuivre jusqu’à l’été 2015. « L’objectif est que le bâtiment accueille le public en mars 2016 », insiste Laurent Montaru, directeur d’exploitation chez GTM Bâtiment Aquitaine. Afin de gagner en temps et en efficacité, tous les procédés mis en œuvre sont des adaptations de techniques éprouvées, ce qui évite de recourir à une procédure d’Atex. Autre particularité du projet : afin d’éviter le classement de la tour, haute de 50 m, en immeuble de grande hauteur (IGH), une rampe d’accès pompiers, qui atteint le R + 2, ceinture une partie de l’édifice.

Une tour de béton habillée d’épines en bois

La tour de l’édifice ne manque pas de complexité, car elle est habillée d’épines en lamellé-collé qui recevront les supports des panneaux de verre de la vêture. Là aussi, la courbe étant la règle, il sera nécessaire de trouver les appuis pour la mise en place des ferrures sur les nez de dalle de forme ovoïde. Les dimensions des panneaux de verre sont comprises entre 1,5 et 6 m², avec un poids évidemment en rapport avec leur taille. L’étanchéité de la tour sera assurée par un système de mur-rideau ou de châssis, en fonction des étages.
Enfin, les effets du vent étant difficiles à calculer vu les formes courbes de la Cité des civilisations du vin, une maquette physique a été testée en soufflerie. Pour Laurent Montaru, « il est intéressant de noter que les écarts entre les modèles numériques et physiques ont été particulièrement faibles ».

PHOTO - 822968.BR.jpg
PHOTO - 822968.BR.jpg - © PHILIPPE CAUMES/GTM BATIMENT AQUITAINE
PHOTO - 822966.BR.jpg
PHOTO - 822966.BR.jpg - © X-TU architects/image de synthèse
Fiche technique

Maître d’ouvrage : Mairie de Bordeaux. Maître d’œuvre : XTU Architects. BET : RFR (façade enveloppe) ; SNC-Lavalin. Mandataire lot clos-couvert : GTM Bâtiment Aquitaine. Groupement structure bois : Caillaud et Fargeot. Etanchéité : Smac, Garrigues. Façades vitrées : Coveris. Bureau de contrôle : Bureau Veritas. Budget : 60 millions d’euros TTC, dont 28,2 millions d’euros HT pour la charpente.

Maquette numérique - L’indispensable BIM pour réaliser les courbes du projet

« Afin de respecter le budget de la maîtrise d’ouvrage et les délais serrés, la maquette numérique s’est imposée dès le dialogue compétitif », se souvient Jacky Ferrier, directeur d’agence GTM Bâtiment Aquitaine. Cette étape a duré un an jusqu’en avril 2013. « Nous avons commencé par comparer nos logiciels respectifs », explique Sophie Orien, directrice commerciale régionale chez Smac. Finalement, Revit d’Autodesk a été utilisé pour le socle en béton du bâtiment, tandis que Rhinoceros, logiciel de CAO développé par McNeel Software, a été plébiscité pour son aptitude à gérer les courbes, sans générer de facettes. « Grâce à la gestion paramétrique des éléments, via le module Grasshopper, il rendait possible la réalisation de la vêture composée de panneaux de verre et d’acier », poursuit Gérard Marcilloux, directeur d’agence Smac en Aquitaine. La combinaison de ces logiciels a permis de produire les 574 arcs en lamellé-collé de la charpente, ainsi que les 850 panneaux vitrés et leurs 2 000 pattes d’accroche. Au-delà du processus industriel, le scanner 3D a aussi été utilisé pour vérifier les tolérances dimensionnelles entre les différents lots. « Ainsi, l’espace entre la charpente et la vêture ne devait pas dépasser 25 cm », rappelle Sophie Orien. Les relevés 3D permettent de vérifier la position de référence de chaque arc en abscisse (x), ordonnée (y) et cote (z). Deux géomètres employés à temps plein font des relevés réguliers sur le chantier.

%%GALLERIE_PHOTO:0%%
Charpente bois - Arcs à géométrie variable pour un tore en lamellé-collé

« Dès la réalisation des arcs en usine, nous avons travaillé différemment avec un moule par arc lors du collage », explique Michel Chapron, chargé d’affaires de l’entreprise Caillaud. La complexité tient bien à la multiplication des moules. L’usinage et la taille des arcs sont réalisés en atelier, avant leur stockage dans un entrepôt. « Cela permet une livraison sur le chantier en juste à temps et surtout un contrôle de l’hygrométrie du bois. » Le montage s’est ensuite effectué à partir du côté est du tore dans le sens des aiguilles d’une montre. « Nous avons commencé par poser les poteaux du patio central, puis une ceinture en bois lamellé-collé en tête des poteaux (photo 2). » Sur cette ceinture est fixée l’une des extrémités de chaque arc. L’autre extrémité repose sur le socle en béton via une ferrure dont la position est réglée au millimètre près. Une fois deux arcs installés à l’aide de tire-fort, les pannes entretoises sont mises en place, ainsi que le contreventement. Le tore a ainsi été réalisé à l’avancement au rythme de trois portiques d’une portée inférieure à 20 m par jour. La plus grande portée atteint 33 m dans la zone la plus large du tore. Au-dessus des entretoises, les panneaux de contreplaqué qui supportent l’étanchéité ont participé à la rigidité de l’ensemble en phase travaux. « Ils n’ont bien entendu pas été pris en compte dans les calculs », précise Michel Chapron. Au total, 574 arcs lamellés-collés, 8 000 pannes entretoises et 3 500 panneaux de contreplaqué tous différents auront été mis en œuvre. Deux géomètres contrôlent en permanence les implantations, afin de rester dans les tolérances imposées : au maximum 3 cm de déformation sur les arcs.

%%GALLERIE_PHOTO:0%% %%GALLERIE_PHOTO:0%% %%GALLERIE_PHOTO:0%%
Etanchéité - Adapter une technique standard pour créer des courbes

Pour l’étanchéité comme pour la pose de la vêture, ce sont les formes courbes qui sont au cœur des difficultés. « L’enjeu est à la fois d’assurer l’étanchéité et l’isolation thermique du bâtiment en tenant compte des 5 000 chandelles habillées par notre complexe, » résume Gérard Marcilloux, directeur d’agence Smac en Aquitaine. Le système existant, Surfa 5, de Smac, a été adapté au bâtiment. Le complexe comprend un pare-vapeur bitumineux, 15 cm de laine de roche pour l’isolation et un bicouche élastomère pour l’étanchéité. Cet ensemble est traversé par les tiges filetées en acier inoxydable fixées dans les arcs de la charpente. Ces tiges, ou chandelles, supportent les lisses en aluminium qui donnent l’inclinaison finale de la peau. En fonction de leur position, ces lisses peuvent être cintrées ou vrillées, une difficulté qui s’ajoute aux géométries multiples des panneaux métalliques ou vitrés. « Le problème se pose davantage pour les vitrages qui ne sont pas cintrés », estime Ewen Tanneau, ingénieur chez Coveris. Le BIM a permis d’optimiser la géométrie des verres plans pour suivre au mieux les formes courbes. C’est un jeu d’écailles qui sera réalisé avec différents vitrages (monolithique, feuilleté ou trifeuilleté), avec des verres dorés, gris ou clairs et des sérigraphies différentes. Le système de fixation des verres devrait être assez classique, puisque les lisses porteront les vitrages, qui seront tenus par des serreurs ponctuels.

%%GALLERIE_PHOTO:0%% %%GALLERIE_PHOTO:0%% %%GALLERIE_PHOTO:0%% %%GALLERIE_PHOTO:0%% %%GALLERIE_PHOTO:0%%

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Dictionnaire du droit de l’urbanisme

Dictionnaire du droit de l’urbanisme

Date de parution : 02/2019

Voir

Accessibilité en ville : guide des équipements publics

Accessibilité en ville : guide des équipements publics

Date de parution : 02/2019

Voir

Guide pratique du contentieux de l'urbanisme

Guide pratique du contentieux de l'urbanisme

Date de parution : 01/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur