En direct

Une chaudière au fioul à ventouse

françois sagot, alain sartre, pascale maes |  le 22/01/1999  |  EquipementProduits et matériels

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Equipement
Produits et matériels
Valider

La chambre de combustion étanche est reliée à l'extérieur par deux conduits. Grâce à cette technique, il n'y a pas besoin de conduit de cheminée.

Confrontés à un problème de facture élevée de chauffage électrique, les acquéreurs d'un pavillon de 178 m2 habitables, construit en 1988 à Bessancourt (95), ont décidé de changer de mode de chauffage : « Malgré la présence de double-vitrage et le remplacement du foyer ouvert de la cheminée existante par un insert, la première saison de chauffe est décevante. En effet, entre le 15 novembre 1996 et le 15 mai 1997, le montant total de notre facture d'électricité s'est élevé à 15 000 francs, précisent-t'ils. D'ailleurs, la précédente propriétaire dépensait annuellement environ 22 000 francs ».

Le couple décide alors d'investir dans une nouvelle installation basée sur une chaudière fioul à ventouse qui évite de créer un conduit de fumée. Il s'agit du modèle Thermital fabriqué par le groupe italien Riello, qui peut être équipé, au choix, d'un brûleur fioul ou gaz. « La chaudière constitue un groupe thermique complet », précise l'installateur. D'une puissance utile de 30,7 kW, elle affiche un rendement de 92,5 %, pour un niveau sonore inférieur à 50 dB(A). Sous le même capot, outre la chambre de combustion et le brûleur, se trouve le circulateur et le vase d'expansion du circuit chauffage, un ballon de production d'eau chaude sanitaire de 95 litres avec son propre circulateur et un vase d'expansion. Le brûleur fioul est enfermé dans un capot étanche en aluminium, relié par une tubulure interne à un flexible de raccordement à la ventouse. Celle-ci comprend deux tubes parallèles superposés.

Le conduit supérieur (Ø 125 mm) évacue les fumées, tandis que le conduit inférieur (Ø 80 mm) puise de l'air neuf extérieur.

Deux cuves métalliques aériennes, de 1 450 litres chacune, sont installées près de la chaudière. Elles ont été choisies en raison de leurs dimensions qui s'adaptent bien à la configuration, et l'exiguïté, du sous-sol.

La distribution en tubes cuivre alimente quatorze radiateurs en aluminium, de marque Faral. Afin de limiter les risques de coups de bélier, accompagnés de nuisances sonores, dix seulement ont été équipés de robinets thermostatiques.

Un brûleur fioul ou gaz

La chaudière est pilotée par un thermostat d'ambiance, avec horloge et fonction programmation. Il s'agit du modèle « F » de Viessmann. Mais l'entreprise propose également le Digistat RF3 de chez Erie. Intérêt de ces produits : composés d'un émetteur et d'un récepteur, ils communiquent les ordres par ondes radio.

L'absence de liaison filaire facilite la mise en oeuvre. Elle permet également de déplacer le thermostat selon l'occupation de la maison, pour conjuguer confort et économie d'énergie. En l'occurrence, à Bessancourt, posé dans une chambre d'enfant pendant la nuit, il est transporté dans la cuisine ou le séjour dès le réveil.

FICHE TECHNIQUE

Maître d'ouvrage : M et Mme Guillonneau.

Installateur : ECG André, de Méry-sur-Oise.

PHOTOS : Le brûleur est enfermé dans un capot étanche relié par une tubulure interne à un flexible de raccordement à la ventouse.

Un bilan économique positif

Le coût de cette installation de chauffage à eau chaude se monte à 100 564 francs TTC, soit 565 francs/m2. Lors de la première année, la consommation de fioul a été d'environ 3 000 litres, soit un coût de 6 480 francs TTC, à raison de 2,16 francs/l (aujourd'hui, le prix est descendu en-dessous de 1,80 franc). Il faut y ajouter 1 040 francs TTC de contrat d'entretien. « Au-delà de l'amélioration du confort thermique, nous avons misé sur une économie annuelle de l'ordre de 10 000 francs, avec un temps de retour de 7 à 8 ans », précisent les propriétaires.

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil