En direct

Une centrale à béton HQE sur le port de Tolbiac

le 26/11/2010  |  Collectivités localesParisFrance entière

Paris -

Cemex vient d’inaugurer au port de Tolbiac (XIII arrondissement) la première centrale de bétons prêts à l’emploi conçue selon la démarche HQE. Associé à un quartier en plein essor près de la Bibliothèque nationale de France, ce site industriel, après un an de chantier, s’intègre harmonieusement dans le tissu urbain.

Emprise au sol réduite

Elaborée en concertation avec les riverains, cette centrale - qui produit 20 000 m 3 /an de bétons - présente une emprise au sol réduite des deux tiers par rapport aux anciennes installations de 1976. Construite sur pilotis, elle dégage la vue sur la Seine, n’occupe qu’une bande de 85 m sur 15 m et répond aux exigences du PPRI (Plan de prévention du risque inondation). Peu gourmande en énergie (les moteurs à haut rendement économisent 10 % d’électricité), elle vise une forte réduction des nuisances sonores. Le bloc malaxeur a été entouré d’un bardage à triple épaisseur : du danpalon, un polycarbonate translucide, et deux couches métalliques. « Sur le quai, on n’entend pas le bruit du malaxeur. L’engagement avec les riverains est respecté : les installations (70 dB) n’ajoutent pas de nuisances au trafic ambiant (75 dB) », souligne Jean Bergouignan, directeur de l’agence Cemex Bétons Ile-de-France.
Un soin particulier a été porté à la réduction des poussières : chaque silo est doté de filtres électrostatiques. Et le trafic des camions est réduit au minimum : 60 % des sables et graviers transitent par voie fluviale (1 000 camions économisés par an). « Enfin, les eaux de process et les eaux pluviales sont entièrement recyclées. Une substantielle économie : 140 litres sont nécessaires pour fabriquer un m 3 de béton à Tolbiac contre 250 litres dans une centrale classique », précise Jean Bergouignan.
Au total, la centrale à béton HQE atteint ses quatorze cibles, dont cinq au niveau « très performant » : la certification ISO 14001 sera obtenue en décembre. Mais la protection de l’environnement a un prix : 25 % de surcoût, soit 2 millions d’euros.

PHOTO - 392181.BR.jpg
PHOTO - 392181.BR.jpg
Fiche technique

Maîtrise d’ouvrage : Cemex Bétons Ile-de-France.
Maîtrise d’œuvre : cabinet d’architecture Firon ; BET : Stipe (démarche HQE).
Entreprises : EMCI (constructeur), AEM Constructions (génie civil), Instelec (électricité).

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Code des juridictions financières

Code des juridictions financières

Date de parution : 12/2018

Voir

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

Date de parution : 12/2018

Voir

Le ravalement

Le ravalement

Date de parution : 12/2018

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur