En direct

Communiqué

Une centaine de logements vont voir le jour à Magny le Hongre d’ici la mi-2022

le 21/09/2020  |  Seine-et-MarneBouygues Immobilier

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Vie du BTP
Seine-et-Marne
Bouygues Immobilier
Valider
Trois chantiers de projets immobiliers prévus pour le deuxième trimestre 2022 à Magny le Hongre.

À Magny le Hongre, en Seine-et-Marne, plus de 300 habitants sont attendus d’ici la mi-2022. Trois ensembles de logements (128 nouvelles habitations) sont en construction tout au nord de la commune, derrière l’étang des Grouettes, dans le nouveau quartier des Bois. Selon la maire Véronique Flament-Bjarstal, il s’agit des « derniers chantiers de construction de logements prévus à Magny le Hongre ».

Ces ensembles de logements étaient en effet planifiés dans la phase 4 de la convention négociée entre l’État, la société Eurodisney et les collectivités territoriales. Les projets en cours et à venir concerneront plus les villes de Chessy, de Serris et de Coupvray.

Avec ces chantiers de projets immobiliers, Magny le Hongre comptera 128 logements supplémentaires. De nouvelles habitations réparties sur un espace de 65 303 m2 et qui devront, selon l’édile, permettre à la ville d’accueillir 300 habitants de plus. La localité abrite plus de 8 600 habitants en 2017.

Suite à cette augmentation de la population, la construction de nouveaux équipements publics interroge forcément. Véronique Flament-Bjarstal déclare que « La réflexion est en cours sur le sujet. Nous constatons globalement que la population a tendance à vieillir dans d’autres quartiers de Magny ». Cela induit que l’édification de crèches ou d’écoles peut ne pas être au programme. Toutefois, des espaces de stationnement additionnels sont prévus.

Les logements qui vont voir le jour dans la ville vont être implantés dans un cadre boisé, comme le laisse imaginer le nom des trois ensembles : Green View, Edenwood et Woodlane. « Nous avions la volonté de respecter le charme de la commune avec des espaces verts préservés (…) », détaille la maire.

Une grande majorité des logements ont déjà été vendus. Plus que trois sont disponibles (vendus entre 1 520 000 à 2 300 000 € hors finitions intérieures) parmi les 14 villas de « grand standing » du projet Edenwood. De même, des 55 logements du projet Woodlane, seuls des 4 et 5 pièces sont encore mis en vente entre 368 000 et 396 000 €. Pour ce qui est du projet Green View de Bouygues Immobilier, il ne reste plus 10 logements sur le marché, 29 lots étant déjà commercialisés.

Commentaires

Une centaine de logements vont voir le jour à Magny le Hongre d’ici la mi-2022

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Lire et concevoir un paysage

Lire et concevoir un paysage

Date de parution : 10/2020

Voir

Réussir son projet de performance énergétique

Réussir son projet de performance énergétique

Date de parution : 10/2020

Voir

Construire en pisé

Construire en pisé

Date de parution : 10/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil