En direct

Une boîte d'attentes en polypropylène

JEAN LELONG |  le 03/03/2000  |  ChantiersBétonHéraultTechniqueProduits et matériels

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Chantiers
Béton
Hérault
Technique
Produits et matériels
Valider

Bec Construction, qui achève un programme d'une quarantaine de logements à Montpellier, a expérimenté sur ce chantier un nouveau type de boîte d'attentes. La Gamm Box, conçue par le groupe Fimurex, premier fabricant français d'armatures standards, est une boîte en plastique polypropylène recyclable. Principale particularité : la pièce, plus souple qu'une boîte métallique, est entièrement extraite de son logement lors du décoffrage. Ce retrait est plus facile et moins risqué que l'arrachage d'un capot métallique. Il permet en outre d'effectuer une reprise béton-béton entre les deux voiles, plus sûre qu'une liaison acier-béton. La boîte est fixée sur les banches métalliques à l'aide d'aimants récupérables. Elle est également clouable.

Autre innovation. La nouvelle boîte est plus courte que les produits classiques : 1 m au lieu de 2,40 m. Cette petite taille facilite la manutention. Elle permet également de limiter les découpes. Les aciers extérieurs étant proches des extrémités, les boîtes peuvent être espacées entre elles, et s'ajuster ainsi à la longueur de reprise voulue. L'économie générée par les espacements permet en outre de réduire le prix de revient au mètre utile. Bec, qui a mis en oeuvre le nouveau produit pour les liaisons verticales, estime son coût équivalent à celui des solutions métalliques.

PHOTO : La Gamm Box permet notamment d'effectuer une reprise béton-béton entre les deux voiles.

"L'opération est beaucoup moins dangereuse" TEMOIGNAGE Laurent Vauclin, chef de chantier (Bec Construction)

« Cette nouvelle boîte d'attentes a pour principal avantage d'être plus facile à décoffrer que les boîtes métalliques. L'opération est un peu plus rapide et, surtout, beaucoup moins dangereuse. Avec les capots métalliques, aux bords tranchants, nous enregistrons en moyenne un incident par semaine. Le stockage est par ailleurs plus simple. Les boîtes ne mesurant qu'un mètre de long, elles peuvent être rangées dans des conteneurs. Elles sont également plus faciles à transporter et à évacuer. En ce qui concerne la mise en place, les deux produits sont à peu près équivalents. A une différence près : la boîte en polypropylène est plus facile à découper. Un coup de cutter suffit alors qu'il faut une scie à métaux pour trancher une boîte métallique. »

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil