En direct

Une bibliothèque en béton de 136 m2 outdoor
Le salon urbain de la place Rougé à Cholet et son mur bibliothèque en béton préfabriqué. - © © Ciments Calcia - Cabinet Labatut Architectes associés

Une bibliothèque en béton de 136 m2 outdoor

Stéphanie Lacaze-Haertelmeyer |  le 11/05/2010  |  ProfessionArchitectureCulture

Elle n'était pas inscrite dans le programme. Mais désormais, cette bibliothèque de béton blanc au cœur de Cholet (49) signale avec force un salon urbain, original, que les habitants se sont déjà appropriés.

C'est le dernier salon où l'on cause. En tous cas à Cholet. Installés en plein centre-ville : des meubles en acier corten découpés au laser, des lampes aux abats-jours très must have. Pièce maitresse du salon, une bibliothèque de 136 m2 de béton blanc où se serrent pas moins de 5.000 faux livres. A la tombée de nuit, ce meuble monumental de 10 m de haut sur 13 m de large s'anime par une scénographie lumineuse.

Cette réalisation s'inscrit dans un concours lancé par la ville de Cholet : les Arcades Rougé, conçues comme un nouveau quartier de trois hectares, au cœur même du centre-ville où activités commerciales, culturelles et logements deviennent un nouveau lieu de vie. Ce salon urbain matérialise la nouvelle place Rougé, "qui présentait une particularité", indique Peggy Jousse, architecte associée au sein du Cabinet Labatut, basé à Cholet et à Nantes (44). "Elle se trouve juste derrière la place Travot, un grand espace dédié aux manifestations importantes. Nous voulions l'opposer avec quelque chose de plus intime, sur le thème de la poésie et de la conversation".

Un bas relief de béton blanc

D'où la création de cet espace original. Egalement agrémenté d'un cheminement au sol de dalles de granit beige flammé, gravées d'extraits de poésie. La façade bibliothèque, elle, est née pendant le concours. Mais n'était pas au programme. "Nous l'avions dessinée sur la perspective et elle a plu", confie Peggy Jousse. Parce qu'il fallait cacher un mur aveugle, apparu lors de la destruction de l'hôtel de police sur cette place Rougé. "Or, il nous paraissait évident d'ajouter ce mur façade à notre salon urbain".
Pas question de s'orienter vers un trompe l'œil, "qui vieillit mal". Idem pour la pierre. Pourtant, "nous voulions réaliser un bas relief sculpté". Le choix s'est alors naturellement porté sur le béton blanc moulé : un matériau emblématique pour le cabinet Labatut, qui a notamment réalisé une chapelle banchée sur site. "Nous avons été impressionné par la finesse du détail. Ce ciment nous a permis d'ajouter des petites bordures, des petits reliefs". La teinte blanche a été légèrement jaunie pour rappeler l'église Notre-Dame, juste derrière le mur bibliothèque, et le théâtre, à côté, en cours de rénovation. Le rendu esthétique est là. Mais côté technique, il a fallu garantir la résistance et la sécurité de l'ensemble.

Onze tonnes pour trois centimètres d'épaisseur

Pour ériger les 505 modules qui composent cette façade de 11 tonnes, cloisonnée par 266 mètre linéaires de montants et traverses, un support en béton banché préfabriqué a été posé à 80 cm du mur existant, soutenu par des contreforts. Pour suggérer l'effet d'un meuble bibliothèque par les horizontales et les verticales, les traverses ont été boulonnées avec des équerres sur le mur support. Les modules eux ont été fixés par des attaches initialement conçues pour l'agrafage en vêture de pierre en façade. Une technique qui a d'ailleurs nécessité de carotter les modules. Ces derniers de tailles différentes et d'une épaisseur de 3 cm, présentent des débords de 1 à 2 cm. A l'assemblage, il a fallu les percer, et les fixer différemment par rapport au projet initial afin de ne pas abîmer les dalles entre elles. La liaison entre le bâtiment existant, et le mur bibliothèque, est traitée avec des plaques Eternit Naturalis Evolution. "La peinture était trop contraignante, reprend Peggy Jousse. Et à la fin du projet, le budget n'était plus suffisant pour réaliser cette partie de la façade avec du béton". Une bibliothèque qui a représenté un mois de travaux sur site, pour un investissement de 103.000 € HT.

Commentaires

Une bibliothèque en béton de 136 m2 outdoor

Votre e-mail ne sera pas publié

Librairie du Moniteur

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Amélioration et renforcement des sols - AMSOL - Tomes 1 et 2

Amélioration et renforcement des sols - AMSOL - Tomes 1 et 2

Prix : 0.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur