En direct

«Une base de données des pathologies au niveau européen pour améliorer le fonctionnement de l’assurance construction»
Jean Roussel, directeur du CEA - © Thomas Gogny / Le Moniteur

«Une base de données des pathologies au niveau européen pour améliorer le fonctionnement de l’assurance construction»

Propos recueillis par Sophie d’Auzon |  le 19/02/2015  |  Assurance constructionPME du BTPArtisansInnovationEurope

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Assurance construction
PME du BTP
Artisans
Innovation
Europe
Entreprises
Réglementation
Réglementation des marchés privés
Technique
Valider

Le projet pilote Elios 2 visant à faciliter l’accès des artisans et des PME du bâtiment aux assurances pour encourager l’innovation et la promotion des écotechnologies dans l’Union européenne arrive à son terme. Le groupement mené par le Centre d’études d’assurances (CEA), chargé par Bruxelles de mener à bien cette mission, a remis son rapport le 6 février. Jean Roussel, directeur du CEA, en dévoile les grandes lignes.

Quels étaient les objectifs du projet Elios 2 ?

Il fait suite au projet Elios 1. Réalisé par le CEA avec le CSTB en 2008-2010, Elios 1 avait consisté, à la demande de la Commission européenne, en une analyse des régimes nationaux de responsabilité et d’assurance construction dans les 27 Etats membres. Ces travaux avaient permis d’écarter la piste à court terme d’une harmonisation de ces régimes, au profit de recommandations concrètes pour faciliter l’accès à l’assurance. Bruxelles a donc confié, après appel d’offres, à un nouveau consortium (1) dont nous sommes chef de file, la mission Elios 2 pour entamer la phase opérationnelle.

Quels sont les résultats présentés dans votre rapport ?

Nous avons privilégié le pragmatisme, car nous voulions déboucher sur des résultats concrets.
Tout d’abord, nous préconisons la mise en place d’une base de données des pathologies afférentes à certaines écotechnologies (2) : panneaux solaires, pompes à chaleur géothermiques, isolation à base de matériaux bio. Nous avons ciblé ces technologies car elles sont faciles à définir et communes à tout le territoire européen. L’idée est simple : si nous n’échangeons pas au niveau européen sur les sinistres qui se sont produits dans toute l’Europe, nous ne risquons pas d’améliorer la situation de l’assurance construction. En France, l’Agence qualité construction (AQC) fait ce travail ; et la volonté d’améliorer la qualité en partant de l’observation des sinistres se rencontre, sous des formes diverses, dans tous les Etats membres.

Quelle autre mesure proposez-vous ?

Une mesure qui a de réelles chances d’aboutir à court terme, car elle a reçu un bon accueil de nos différents interlocuteurs. Il s’agit de mettre en place un facilitateur (3), car nous pensons que le problème d’accès à l’assurance pour les constructeurs qui traversent les frontières est avant tout un problème d’information. Une personnalité reconnue serait désignée par Bruxelles, et s’entourerait d’une équipe. Ce facilitateur serait chargé de conseiller et d’assister les acteurs de la construction en cas de difficulté, et de les diriger vers les assureurs pertinents dans chaque pays. Nous imaginons dans un premier temps une phase de test, pendant laquelle il serait possible d’évaluer plus précisément l’ampleur des difficultés et de vérifier la capacité du facilitateur à les résoudre.

(1) CEA, CSTB, Hannover Re, Arcadis, SBI, NHBC, Apave, BBRI, TZUS et Alten.

(2) Baptisée Eqeo (Eco-technologies quality european observatory)

(3) Baptisé Efaci (pour European facilitator for access to construction insurance)

Commentaires

«Une base de données des pathologies au niveau européen pour améliorer le fonctionnement de l’assurance construction»

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Code commenté de la commande publique

Code commenté de la commande publique

Date de parution : 09/2019

Voir

Histoire de l’architecture agricole

Histoire de l’architecture agricole

Date de parution : 07/2019

Voir

Règlement de sécurité incendie ERP avec historique des versions

Règlement de sécurité incendie ERP avec historique des versions

Date de parution : 07/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur