En direct

Une autorisation d’occupation du domaine public ne peut pas être tacite

le 11/09/2015  |  RéglementationDroit de la constructionRéglementation des marchés publics

Contrats publics -

Une société immobilière, qui avait donné en location un entrepôt qu’elle avait édifié sur le domaine public d’un port, a informé la chambre de commerce et d’industrie (CCI), gestionnaire dudit port de son intention de reprendre directement la gestion de cet entrepôt. La CCI a répondu que la société occupait irrégulièrement le domaine public et a conclu une convention d’occupation de l’entrepôt avec une autre [...]

Cet article est réservé aux abonnés, abonnez-vous ou connectez-vous pour lire l’intégralité de l’article.

Déjà abonné

Saisissez vos identifiants

Mot de passe oublié ?
Se connecter

Pas encore abonné

En vous abonnant au Moniteur, vous bénéficiez de :

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index

Commentaires

Une autorisation d’occupation du domaine public ne peut pas être tacite

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur