En direct

Une auberge de jeunesse aux couleurs de la Loire
La façade en pierre claire est rythmée par des ouvertures disposées de façon irrégulière. - © JEAN-YVES BARBIER ARCHITECTE

Une auberge de jeunesse aux couleurs de la Loire

Christine Berkovicius |  le 09/11/2018  |  ArchitectureIndre-et-LoireTourisme

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Architecture
Projets
Indre-et-Loire
Tourisme
Valider

Tours -

Avec la construction d'une nouvelle auberge de jeunesse avenue de Grammont, les touristes et les routards vont pouvoir profiter l'été prochain d'un hébergement à petit prix au cœur de Tours (Indre-et-Loire). Conçu par l'architecte Jean-Yves Barrier, l'édifice, dont les travaux sont en cours, est porté en maîtrise d'ouvrage par le groupement Quatrième SET (Quatro Promotion et la Société d'équipement de Touraine). Il s'inscrit dans un îlot qui comptera deux autres bâtiments, une résidence seniors et des logements en accession à la propriété, à l'emplacement de l'ancien lycée Sainte-Marguerite.

Impression de mouvement. L'auberge de jeunesse se déploiera sur six étages, plus un rez-de-jardin qui accueillera l'espace de restauration. La façade, qui sera habillée d'un parement de pierre de couleur claire, sera rythmée par de nombreuses ouvertures défiant l'alignement, pour donner une impression de mouvement à l'image du brassage de nationalités attendu dans un tel lieu. Ces fenêtres composent un motif repris dans les structures métalliques qui habilleront les porches et les garde-corps, tels des claustras qui laissent passer la lumière tout en protégeant l'intérieur des regards. Au dernier étage, une corniche mise en lumière viendra parachever l'édifice. « Je me suis inspiré des hôtels particuliers de l'avenue et j'ai souhaité faire un bâtiment à la fois discret et sortant de l'ordinaire », explique Jean-Yves Barrier. Le bâtiment comptera 45 chambres pour deux à quatre personnes, soit 116 lits au total, et disposera d'une soixantaine d'emplacements pour accueillir les vélos des nombreux cyclotouristes qui sillonnent la région.

L'architecte s'est aussi vu confier la création du mobilier - lits, bureaux, etc. -, conçu sur mesure pour s'adapter à des espaces souvent contraints, voire exigus. Le choix a été fait d'une ambiance « couleur de Loire » aux tons pastel inspirés des toiles d'Olivier Debré (1920-1999). Les sofas ont été imaginés comme des bancs de sable, et la réalisation des lustres de la salle commune a été confiée aux vanniers de la coopérative de Villaines-les-Rochers, au sud-ouest de Tours. Le projet, d'une surface de 1 800 m2, coûtera 6,3 M€ TTC.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

Date de parution : 12/2018

Voir

Vocabulaire illustré de la construction (Français-Anglais)

Vocabulaire illustré de la construction (Français-Anglais)

Date de parution : 11/2018

Voir

AUTODESK REVIT pour les bureaux d’études Structure

AUTODESK REVIT pour les bureaux d’études Structure

Date de parution : 11/2018

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur