En direct

Une architecture habitée
Vue de l'exposition au Lieu Unique. - © © Lieu Unique

Une architecture habitée

Catherine Séron-Pierre |  le 25/09/2013  |  Patrick BouchainLoire-AtlantiqueArchitectureLoireNord

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Patrick Bouchain
Culture
Loire-Atlantique
Architecture
Loire
Nord
Profession
Valider

Au Lieu Unique à Nantes, une exposition, un jardin et des conférences autour de Simone et Lucien Kroll.

Souhaitée par Patrick Bouchain pour rendre hommage à deux personnalités qui ont profondément influencé sa démarche, cette exposition consacrée aux travaux de Simone et Lucien Kroll ouvre au public ce mercredi 25 septembre à Nantes, ville labellisée capitale verte de l’Europe au moment même où s’y déroule Ecocity, le 10e sommet international des villes durables.

Conçu comme une rétrospective autour de l’Atelier Kroll, ce projet réunit pour la première fois, les traces de plus de 50 ans d’activités de l’atelier – sous forme de plans, textes et photos – dans une scénographie réalisée par Patrick Bouchain et Dato Tarielashvili.

Architecte urbaniste pour l’un, paysagiste, jardinière et potière pour l’autre, les époux Kroll militent depuis les années 70 pour une architecture homéopathique. En opposition avec le rationalisme radical d’une architecture moderne qu’ils jugent brutale et criminogène, ils travaillent à l’adaptation progressive et harmonieuse de l’habitat, dans une pratique proche de l’habitant. Autant de principes qui ont accompagné Patrick Bouchain tout au long de son parcours. Il a découvert d’abord à travers leurs écrits, puis leurs projets, cette démarche inédite qui répartit le pouvoir entre architectes et habitants, dans une réflexion à la fois politique et poétique sur l’habitat.

La préoccupation écologique très précoce de Lucien Kroll est à la fois humaine et globale, loin du greenwashing actuel. En témoignent les projets et constructions de son atelier: la transformation des ateliers d’art de l’Abbaye de Maredsous (1957), la Maison Familiale à Braine l’Alleud (1965), la Maison médicale - la célèbre «Mémé» (1970-72), avec la participation active des étudiants de la faculté de Woluwe-Saint-Lambert, le quartier des Vignes Blanches à Cergy-Pontoise (1977), le clos d’Emery, à Emerainville (1980), le projet de la maison Sepia une maison pour personnes âgées à Valenciennes, un jardin vivrier pour le Festival des Jardins de Chaumont-sur-Loire, etc.

De gauche à droite: D. Tarielashvili (scénographe), V. Mahe (Collectif Etc), L. et S. Kroll, P. Bouchain, N. Concordet (architecte de la réhabilitation du hall du Lieu Unique), E. Hallauer, E. Hansen (scénographie), F. Chiappero (Collectif Etc)
L'équipe de l'exposition: de gauche à droite: Dato Tarielashvili (scénographe de l'exposition), Victore Mahe (Collectif Etc), Lucien et Simone Kroll, Patrick Bouchain, Nicole Concordet (architecte, chargée de la réhabilitation du hall du Lieu Unique - © © Lieu Unique.

Avec le souci de prolonger cette œuvre de transmission, Patrick Bouchain a proposé au collectif d’architectes ETC de venir en résidence pendant la durée de l’exposition. Ils y ont réalisé un appartement qu’ils habitent au quotidien dans l’enceinte même de l’exposition et invitent des équipes d’architectes à leur succéder au fil des semaines, avec la totale liberté de l’habiter et de la transformer.

Un jardin vivrier participatif, aménagé sur une proposition de Simone Kroll au pied du Lieu Unique, et un programme de rencontres et de conférences accompagnent cet événement - Pierre Frey, Coline Serreau, Tsutomu Shigemura - sont invités à s’exprimer en écho à la pensée de Simone et Lucien Kroll.

Entre l’appartement qui sera modifié et le jardin en transformation permanente, l’installation va donc au-delà d’une simple exposition: c’est un lieu de vie et d’expérimentation.

Et Patrick Bouchain de conclure: « Exposer de l’architecture dans une scène nationale, c’est montrer que l’architecture est liée aux arts, et que le social fait partie de la culture. »

Une co-réalisation le Lieu Unique / la Cité, le Centre des Congrès de Nantes, jusqu’au 1er décembre 2013.

Cette exposition est accompagnée du premier grand ouvrage monographique consacré à Simone et Lucien Kroll: «Simone et Lucien Kroll, une architecture habitée», collection L’Impensé, aux Éditions Actes Sud, 2013, 39€.

Pour commander cet ouvrage, rendez-vous sur la LibrairieduMoniteur.com.

Commentaires

Une architecture habitée

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

170 séquences pour mener une opération de construction

170 séquences pour mener une opération de construction

Date de parution : 01/2020

Voir

55 outils pour la conduite de chantier

55 outils pour la conduite de chantier

Date de parution : 01/2020

Voir

Réhabilitation énergétique et mobilité urbaine

Réhabilitation énergétique et mobilité urbaine

Date de parution : 12/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur