En direct

Une architecture éducative ouverte

le 20/06/2014  |  Collectivités localesArchitectureEducationSeine-Saint-Denis

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Collectivités locales
Architecture
Education
Seine-Saint-Denis
Valider

Les collèges qui sortent de terre en Seine-Saint-Denis répondent à un programme-type établi fin 2010. Un véritable cahier des charges architectural, dont l’élaboration a été pilotée par Pascal Ribaud, directeur de l’éducation et de la jeunesse du conseil général de la Seine-Saint-Denis.

L’ouverture du collège sur la ville constitue l’orientation la plus emblématique de cette nouvelle « architecture éducative ». Chaque établissement intègre un « pôle collège ouvert » avec salle de sport (400 m 2 ), salle polyvalente (150 m 2 ), salle d’expositions (70 m 2 ), jardin et mare pédagogiques ainsi qu’une maison des parents (entre 20 et 30 m 2 ). Réservés aux élèves sur le temps scolaire, ces espaces seront mis à la disposition des habitants en dehors des heures de cours. Bien que situés dans l’enceinte des collèges, ils fonctionneront de manière autonome (accès et circulations indépendants).
« Le principal du collège est responsable de son établissement 365 jours sur 365. Pour permettre le fonctionnement du « pôle collège ouvert » hors temps scolaire, des conventions de reprise de la responsabilité par le conseil général ou la commune vont être passées », indique Olivier Veber.

Un collège sûr et souple

Autre volet : la sécurité, grâce à la création d’un double parvis. L’un, extérieur, forme un lieu d’attente sécurisé pour les élèves devant les portes du collège ; l’autre, intérieur, est conçu comme une zone tampon entre l’espace public et l’entrée du bâtiment.
Le programme fonctionnel pose aussi le principe de la modularité et de l’évolutivité des lieux d’enseignement. D’où le choix du système constructif poteaux-poutres. Des cloisons séparatives légères permettront de réagencer les espaces selon les besoins.
Les centres de documentation et d’information (CDI) sont repositionnés au cœur de l’établissement. La salle de lecture s’accompagne de cinq cellules de travail, isolées par des cloisons vitrées. « A notre demande, les architectes ont identifié les secteurs CDI, par une excroissance du bâtiment ou une teinte ou un matériau différents », précise Olivier Veber. Par ailleurs, l’accent est mis sur l’éclairage naturel des locaux et l’acoustique, surtout dans les cantines. Enfin, le développement durable figure en bonne place dans ce programme-type à travers la performance énergétique des bâtiments et la place accordée aux espaces verts.

PHOTO - 796189.BR.jpg
PHOTO - 796189.BR.jpg - © BW-BARBARA DUMONT

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Permis de construire et autorisations d'urbanisme

Permis de construire et autorisations d'urbanisme

Date de parution : 07/2019

Voir

Initiation à la construction parasismique

Initiation à la construction parasismique

Date de parution : 06/2019

Voir

Architectes et ingénieurs face au projet

Architectes et ingénieurs face au projet

Date de parution : 06/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur