En direct

Une agora au cœur d'une trame urbaine

MILENA CHESSA |  le 04/05/2018  |  EssonneEducation

CentraleSupélec -

Créer une ville dans la ville avec ses bâtiments, ses rues et sa place centrale : telle était l'ambition de l'agence d'architecture OMA.

Les 4 200 élèves de CentraleSupélec ont fait leur première rentrée en septembre dernier sur le plateau de Saclay, rue Joliot-Curie à Gif-sur-Yvette (Essonne). Le bâtiment principal, baptisé « Gustave-Eiffel », conçu en 2012 par Office for Metropolitan Architecture (OMA), en impose par ses dimensions (155 x 122 m) et ses façades en béton lasuré noir de 12 m de hauteur. En franchissant le seuil, on découvre à l'intérieur une vaste agora.

« Notre projet reconstitue une ville dans la ville, avec son propre tissu urbain fait de petits et grands bâtiments, d'une avenue principale en diagonale et d'un quadrillage de rues secondaires, sans oublier la place centrale où l'on peut manger et se rencontrer », décrit l'architecte Ellen van Loon. Le directeur de l'école, Hervé Biausser, compare volontiers cette planification à celle de New York. « J'adore la trame urbaine très marquée de Manhattan, coupée en diagonale par Broadway entre le sud et Times Square, décrit-il. C'est une organisation que j'apprécie car on s'y repère facilement. »

Favoriser les échanges. Les salles d'enseignement et de recherche sont réparties sur trois niveaux dans des volumes blancs, dont la hauteur décroît depuis la périphérie jusqu'au cœur de l'édifice. Ce dispositif dynamique génère une multitude de terrasses, d'où l'on peut voir et être vu, équipées d'une large gamme de mobilier dessinée par OMA. Les élèves s'y installent tout au long de la journée pour travailler, échanger ou se détendre, seuls ou en petit comité. « Ces espaces les ont inspirés tout de suite et ils se les sont vite appropriés », atteste le directeur de l'école.

« Certains endroits sont plus calmes, d'autres plus animés, ajoute Ellen van Loon, mais le bruit fait partie de la vie et de l'architecture. » Ainsi, il n'est pas rare d'entendre le déroulé d'un cours à travers le vantail d'aération laissé ouvert par un enseignant. A l'heure du déjeuner, tous les utilisateurs de l'établissement convergent vers la zone de restauration où peuvent être servis jusqu'à 1 500 repas. Le reste du temps, ils se rencontrent par hasard au croisement de deux blocs ou sur une passerelle de liaison. « Le principe de “sérendipité” développé ici favorise grandement les échanges, apprécie Hervé Biausser, contrairement à ce qui se passait dans nos précédents locaux où nous tournions en rond. » Désormais, on ne s'interpelle plus dans un couloir, mais dans une rue intérieure éclairée par la lumière du jour. Les espaces de circulation ont en effet été couverts par une toiture de coussins translucides en membrane ETFE qui laissent abondamment passer la lumière naturelle, et donnent ainsi la sensation d'être à l'extérieur. « On voit passer les nuages et on entend tomber la pluie sans que la luminosité soit trop basse, ni le niveau sonore trop élevé », constate Hervé Biausser. Pour limiter la surchauffe en été, des ventelles en verre disposées en façade permettent de créer des courants d'air frais. L'agora veille tard le soir. Les bandeaux de leds discrètement intégrés à l'architecture tamisent progressivement la lumière, du coucher du soleil jusqu'à l'extinction des feux, à une heure du matin.

Maîtrise d'ouvrage : CentraleSupélec. Maîtrise d'œuvre : OMA, architectes. BET : Bollinger + Grohmann (structure, façade, couverture), Alto Ingénierie (fluides), Royal HaskoningDHV (acoustique), Apex (incendie et accessibilité), DAL (économie), Ducks (scénographie), D'ici là (paysage), Polygraphik (signalétique).

Principales entreprises : groupement GCC/Rabot Dutilleul (gros œuvre, clos couvert), Roux Frères (menuiseries intérieures), Vulcain (serrurerie, métallerie), Gielissen et Roux Frères (mobilier).

Surface de plancher : 48 700 m². Coût total des travaux : 119 M€ HT.

PHOTO - 12781_780400_k3_k1_1844701.jpg
PHOTO - 12781_780400_k3_k1_1844701.jpg
PHOTO - 12781_780400_k4_k1_1844702.jpg
PHOTO - 12781_780400_k4_k1_1844702.jpg
PHOTO - 12781_780400_k5_k1_1844705.jpg
PHOTO - 12781_780400_k5_k1_1844705.jpg
PHOTO - 12781_780400_k6_k1_1844706.jpg
PHOTO - 12781_780400_k6_k1_1844706.jpg
PHOTO - 12781_780400_k7_k1_1844708.jpg
PHOTO - 12781_780400_k7_k1_1844708.jpg
PHOTO - 12781_780400_k8_k1_1844711.jpg
PHOTO - 12781_780400_k8_k1_1844711.jpg

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Batiprix Bordereau 2019 - 36 ème édition

Batiprix Bordereau 2019 - 36 ème édition

Livre

Prix : 98.00 €

Auteur : Groupe Moniteur

Voir

Hors-série AMC : 50 ans d'architecture

Hors-série AMC : 50 ans d'architecture

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

200 initiatives pour la transition énergétique des territoires

200 initiatives pour la transition énergétique des territoires

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur