En direct

Un workshop inspirant pour l'Union

Emmanuelle Lesquel |  le 09/02/2018  |  Collectivités localesBâtimentFrance entièreEducationERP

Roubaix/Tourcoing -

1,2 M€ Subvention de la région Normandie à la Ville de Lisieux pour renforcer l'attractivité de son centre-ville.

160 000 Heures d'insertion réalisées en 2017 sur les chantiers de Partenord Habitat, bailleur du département du Nord.

15 000 m reconvertis sur l'ex-collège Jean-Macé (Lille). Programme confié à Projectim, Loger Habitat et Oria Promotion.

L'union fera-t-elle l'Union ? Treize équipes de promoteurs et d'architectes ont planché côte à côte durant une petite journée, le 17 janvier, afin de rendre une ébauche de projet pour un ensemble de 220 logements sur 10 000 m2 d'emprise dans la zone de l'Union. C'est cette forme d'atelier de travail (workshop) innovant qu'a proposé la SEM Ville renouvelée aux promoteurs afin de débloquer une situation compliquée en matière de construction de logements sur l'une des plus grandes opérations de renouvellement urbain de France : la zone de l'Union, située à cheval sur Roubaix et Tourcoing. Si l'activité économique a bien décollé avec déjà 2 600 salariés, la construction de logements (1 600 prévus à terme) patine… Sur les 800 prévus dans le premier schéma directeur de Reichen et Robert de 2004, à peine 10 % ont été réalisés. Ce work shop s'inscrit dans la dynamique impulsée par la SEM avec l'arrivée en juin 2016 d'un nouvel urbaniste, Frédéric Bonnet, urbaniste en chef d'Obras. « Tout l'atelier s'est déroulé en présence et avec l'équipe de maîtrise d'œuvre (Atelier Georges, paysagiste, Magéo, BET). Cela a permis d'expliquer les objectifs : forme urbaine optimisée, stationnement rationalisé et qualité d'îlot attractive », souligne Giuseppe Lo Monaco, directeur des opérations de la SEM Ville renouvelée. Il ne pensait pas qu'autant d'équipes (lire encadré) répondraient présentes à ce mode de fonctionnement innovant.

« Marathon ». « Nous inventons de nouvelles façons de fonctionner entre promoteurs, architectes et maître d'ouvrage. C'est passionnant », se félicite Philippe De Paas, président de la Fédération des promoteurs immobiliers des Hauts-de-France, partenaire du workshop. A quelques minutes de rendre leur copie (six minutes de présentation à huis clos) les équipes sont tendues.

« Ce procédé évite l'écueil du projet creux avec une belle carrosserie .» Benjamin Boyaval, architecte

« J'ai l'impression d'avoir fait un marathon », plaisante Vincent Guillardeau, associé cogérant de Tim* Architecture. « Associer tous les acteurs et échanger avec l'urbaniste en chef est très intéressant. C'est la première fois que je travaille de cette façon », note Léa Samain, chargée de logement chez le promoteur KIC. Même constat pour Christophe Bocquin, directeur adjoint chargé du développement chez Duval Développement Hauts-de-France : « Tous les acteurs ont les mêmes contraintes autour de la table et sont à fond durant une petite journée. C'est très formateur. » Pour Jean-Philip Lebecq, architecte de Lalou + Lebec, qui a lui déjà travaillé sur ce format work shop dans l'ex- bassin minier, « pour des projets beaucoup moins opérationnels », ce format va se développer. Jérôme De Alzua, architecte, confirme : « C'est un bon mode de dévolution, différent des concours classiques qui épuisent tout le monde. Ce format permet une vision un peu décalée. Le ping-pong avec l'urbaniste en chef est très enrichissant des deux côtés. Il permet de rebondir immédiatement. Frédéric Bonnet, dont le plan-masse est encore très ouvert, a pris énormément de notes. »

« Aller à l'essentiel ». Benjamin Boyaval, architecte de BPLUSB Architectures, ajoute : « L'aménageur récupère énormément d'idées en très peu de temps. Cette procédure de “non-concours” évite l'écueil du projet creux avec une belle carrosse-rie. Là, c'est plutôt maquette moche avec du fond. » Chez Linkcity, Karenn Soucraye, chef de projets pôle immobilier résidentiel, et Marie Bonvalet, développeur foncier, confirment tout l'intérêt de ce fonctionnement à plusieurs cerveaux : « Cela bouscule notre façon de travailler avec les architectes. » Thomas Houot, architecte chez Anaa, approuve : « Souvent, le bilan des promoteurs oriente le projet. Là, nous partons d'une page blanche, cela force à la spontanéité, à aller à l'essentiel. » Les équipes dont la spontanéité aura séduit le jury et retenues pour continuer à travailler sur le projet seront connues en mars.

PHOTO - 11260_699696_k2_k1_1671138.jpg
PHOTO - 11260_699696_k2_k1_1671138.jpg
Treize équipes sinon rien

La plupart des 13 équipes ayant participé au workshop de l'Union avaient pour noyau un promoteur et une agence d'architecture.

Certaines ont aussi embarqué d'autres compétences. Icade Promotion et le bailleur Notre Logis ont ainsi fait équipe (16 personnes !) avec O Architecture, KOZ Architectes, Opti-Bat (BE) et Sylvagreg (entreprise BTP) tandis que Prima travaillait avec Otake Architectes et Smart Module Concept (entreprise BTP). Pichet s'est associé à l'agence d'architectes de Alzua+, SLAP (paysagiste), EODD (ingénieurs conseils). Pour les duos promoteur-architecte, Nacarat s'est associé avec l'agence AMM, Linkcity avec Anaa Architectes, Eiffage Immobilier avec Parmentier Paindavoine Architectes, Demathieu Bard Immobilier avec Redcat Architecture, Adim avec Lalou + Lebec Architectes, Promogim avec GBL Architectes, Sofim avec l'agence Valeri Philippe, Duval et Nexity avec l'agence BplusB Architectures, KIC avec l'Atelier MA et TIM* Architecture et enfin un bailleur, Vilogia, s'est associé avec Béal & Blanckaert Architectes.

Commentaires

Un workshop inspirant pour l'Union

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX