En direct

« Un volume d’activité modeste »

- Propos recueillis par Emmanuel Thérond |  le 22/06/2012  |  France entièreCollectivités localesPuy-de-Dôme

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

France entière
Collectivités locales
Puy-de-Dôme
Valider
AUVERGNE -

Philippe Vigneron fait le point sur l’activité immobilière auvergnate au premier trimestre 2012.

Comment se porte la promotion immobilière dans l’agglomération clermontoise ?

Le premier trimestre 2012 est meilleur que le premier trimestre 2011 : on enregistre une augmentation des ventes d’environ 30 %. Toutefois, il faut relativiser cette hausse, car 2011 était une année historiquement basse. De plus, les volumes sont conformes à la dynamique démographique et économique de la région : seulement 86 ventes ont été enregistrées au cours de ce premier trimestre, dont 56 dans la commune de Clermont-Ferrand. Le volume d’activité reste donc relativement modeste.

Qu’en est-il à Issoire et Riom ?

Plus une seule opération n’est lancée depuis 2010. Au cours du premier trimestre 2012, les ventes cumulées se comptent sur les doigts d’une seule main. Sur ce secteur, l’offre était importante, voire trop importante, comparée au marché. On se contente aujourd’hui d’écouler les stocks durs des opérations lancées en 2008 ou 2009.

Le bâtiment a du souci à se faire !

En 2011, les ventes sur le territoire de Clermont Communauté sont passées de 750 à 550. Par conséquent, ces 200 logements non vendus ne seront pas construits en 2012 ou 2013. Statistiquement, autant d’emplois dans l’artisanat ou l’industrie du bâtiment risquent de disparaître sur cette même période.

Comment voyez-vous l’avenir de la profession ?

Beaucoup de choses vont se jouer à partir du 1 er janvier 2013, quand le dispositif Scellier va disparaître. Et pour cause : les ventes aux investisseurs représentent un pourcentage de 75 % à Clermont-Ferrand, 60 % dans les communes périphériques. Il faut donc s’attendre à une chute massive mais prévisible des ventes, même si, depuis la crise, la recherche de sécurité a supplanté l’attractivité des dispositifs de défiscalisation dans le placement dans la pierre.
Ceci dit, je pense que la fin de l’année 2012 sera meilleure en Auvergne que l’an dernier. Quant à savoir si nous atteindrons les ventes de 2010… Ce n’est pas sûr du tout.

PHOTO - 651835.BR.jpg
PHOTO - 651835.BR.jpg - © Emmanuel Thérond / Le Moniteur

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Code commenté de la commande publique

Code commenté de la commande publique

Date de parution : 09/2019

Voir

Construire, rénover et aménager une maison

Construire, rénover et aménager une maison

Date de parution : 09/2019

Voir

Histoire de l’architecture agricole

Histoire de l’architecture agricole

Date de parution : 07/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur