En direct

Un village reproduit dans la ville

JEAN LELONG |  le 16/03/2012  |  HéraultCollectivités localesAménagementArchitecture

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Hérault
Collectivités locales
Aménagement
Architecture
Valider
Montpellier -

«Nous voulons travailler sur l’échelle de la rue, celle du piéton et des gens qui se rencontrent… Autrement dit, retrouver ce que la ville savait faire il y a un siècle. » Le projet, conçu par Gilles Cusy et Gilbert Maraval et destiné à réurbaniser le site de l’ancien lycée Mendès-France, dans le centre de Montpellier, écarte la voiture, cantonnée dans des parkings en sous-sol. Les deux architectes, lauréats d’un concours lancé par la Serm (Société d’équipement de la région montpelliéraine), ont organisé le futur quartier (230 logements) autour de deux rues réservées aux piétons et aux cyclistes. « De vraies voies publiques, jamais fermées », précise Gilles Cusy.

Ces deux axes seront bordés par des maisons de ville. Les logements collectifs (jusqu’à R 5) sont renvoyés aux limites de la parcelle, où ils s’aligneront sur les bâtiments voisins. La végétation sera présente, mais essentiellement dans les jardins privés. Les concepteurs du projet veilleront en effet à maintenir une porosité entre espaces publics et espaces privés. « La qualité d’un espace public est liée à la domesticité de ses rives, explique Gilles Cusy. Il ne sert à rien de faire des places et des rues si celles-ci ne sont pas mises au contact des habitants. Elles ne seraient que des décors. La résidentialisation a fabriqué des rues qui ne sont plus contrôlées. Si l’on veut des rues où l’on puisse se promener paisiblement et laisser jouer des enfants, il faut qu’elles soient contrôlées, au moins visuellement, par ceux qui y habitent. »
Le quartier totalisant 20 000 m 2 Shon sera découpé en quatre ou cinq lots avec chacun une part d’individuel et une part de collectif. Les travaux devraient débuter en 2013. « Nous serons très exigeants sur la qualité des espaces publics, précise Thierry Laget, directeur général de la Serm, aménageur. Toute la qualité du projet en dépend. »

DESSIN - 629279.BR.jpg
DESSIN - 629279.BR.jpg - © Cusy Maraval Architectes

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Code commenté de la commande publique

Code commenté de la commande publique

Date de parution : 09/2019

Voir

Maisons individuelles passives

Maisons individuelles passives

Date de parution : 07/2019

Voir

Histoire de l’architecture agricole

Histoire de l’architecture agricole

Date de parution : 07/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur