En direct

Un toron-étalon simplifie la mise en suspension
DESSIN - 640765.BR.jpg - ©

Un toron-étalon simplifie la mise en suspension

le 01/06/2012  |  Tarn-et-GaronneFrance entièreInternational

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Tarn-et-Garonne
France entière
International
Valider
Méthode -

Si la construction du pont suit un séquençage classique - tablier posé provisoirement sur appuis avant sa mise en suspension -, elle innove dans cette seconde phase : habituellement, le tablier, dans sa position définitive, est mis en suspension en ajustant par paliers la tension de chacun des torons jusqu’à obtention de l’équilibre recherché. La longueur des torons est alors déduite de cette configuration finale. Ici, Freyssinet a facilité l’opération en procédant de manière opposée. Chaque toron est coupé à sa longueur finale exacte grâce à un toron-étalon que Freyssinet a fait fabriquer en Corée du Sud : sa précision est impressionnante, puisque l’erreur n’est que de 1 mm pour 10 m ! Une fois les câbles en place, le tablier, posé provisoirement à 2 m au-dessus de sa position définitive, est dévériné progressivement jusqu’à sa position finale : les câbles, parfaitement ajustés, atteignent alors « naturellement » leur tension optimale.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Code commenté de la commande publique

Code commenté de la commande publique

Date de parution : 09/2019

Voir

Construire, rénover et aménager une maison

Construire, rénover et aménager une maison

Date de parution : 09/2019

Voir

Histoire de l’architecture agricole

Histoire de l’architecture agricole

Date de parution : 07/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur