En direct

Un toit temporaire roulant surplombe la gare de King’s Cross à Londres

Sabine Ganansia |  le 10/02/2012  |  EuropeBâtimentTransportsToitureVerre

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Europe
Bâtiment
Transports
Toiture
Verre
Technique
Produits et matériels
Second œuvre
Veille juridique
Valider

Protégeant la rénovation de la verrière, la toiture de chantier posée sur rails se déplace au fur et à mesure des travaux.

C’est un des plus grands systèmes d’échafaudage avec toit roulant intégré réalisé en Europe. La structure qui protège depuis octobre 2010 les travaux de rénovation de la verrière de la gare de King’s Cross, à Londres, couvre déjà plus de 4 000 m². Une surface qui devrait dépasser les 9 000 m² d’ici à la fin du chantier en mars 2012. C’est le système modulaire en aluminium Ubix, de Combisafe, qui a été choisi. La couverture est constituée de bâches assemblées par des fermetures à glissière et dotées de boutons exclusifs assurant le jointement. Mais surtout, tout le toit se déplace ! Conçue par l’entreprise Trad Hire and Sales Ltd pour la société Narford Scaffolding Ltd, la charpente se compose d’un échafaudage sur lequel a été monté le système RunWay (fabriqué par Combisafe), qui assure la mobilité de la structure au rythme de l’avancée des travaux. Les fermes en aluminium se prolongent par un système de galets à rouleaux posés sur des rails, installés à même le bâtiment tout à fait capable de supporter cette charge.

A peine 8 kg par mètre carré

Composé de deux toitures montées côte à côte mesurant chacune 75 x 32 m, le toit a d’abord comporté un petit nombre de sections bâchées pour la protection ciblée des premiers travaux. Au fur et à mesure, Trad a fourni 62 segments, la plupart mesurant 2,57 m de largeur, constitués chacun de 71 éléments à emboîter. Ces sections assemblées ont, in fine, formé l’ensemble. La structure pesant à peine 8 kg par mètre carré, le bureau d’études a estimé que la pose du toit pouvait se faire manuellement (c’est l’immense avantage de l’aluminium) au rythme de 250 m² par jour. Les travaux d’érection ont été réalisés depuis des plateformes de travail sécurisées, à partir desquelles les segments de toit ont été positionnés sur leurs rails, puis fixés les uns aux autres. Le système Ubix peut être monté différemment selon les conditions du site et le dimensionnement des fermes : en montage in situ sur un échafaudage de support avec une plateforme périmétrique. Cette solution est à privilégier pour les petites portées, jusqu’à 15 m. A l’inverse, si les fermes assemblées sont trop lourdes à manipuler, le montage peut se faire à la grue.

PHOTO - 615572.BR.jpg
PHOTO - 615572.BR.jpg - © Combisafe

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Éclairage des espaces extérieurs

Éclairage des espaces extérieurs

Date de parution : 05/2019

Voir

L'assurance construction

L'assurance construction

Date de parution : 04/2019

Voir

La concession d'aménagement et ses alternatives

La concession d'aménagement et ses alternatives

Date de parution : 04/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur