En direct

Un téléphérique urbain prendra son envol en 2018

Christine Berkovicius |  le 27/01/2017  |  EnergieImmobilierTransportCollectivités localesBâtiment

Orléans -

+ 14 % Augmentation des importations de ciment et de clinker dans le port de Nantes Saint-Nazaire en 2016.

62 éoliennes de 216 mètres de haut pourront être construites au large de la baie de Saint-Brieuc.

+ 11 % Progression des biens immobiliers vendus en Bretagne avec 89 451 ventes en 2016.Source : Notaires de l'Ouest.

Orléans, la quasi-Beauceronne, s'apprête à aller respirer l'air des cimes. Dans moins de deux ans, elle deviendra la deuxième ville de France à se doter d'un transport urbain par câble, après Brest, qui a mis en service son téléphérique en novembre dernier. Avec ce projet, l'agglomération va créer une liaison rapide entre la gare de Fleury-les-Aubrais et Interives, le futur quartier de bureaux et de logements qui va se construire de l'autre côté des voies.

Le groupement et la solution technique retenus sont désormais connus. Le mandataire est le groupe Vinci Construction France, par le biais de sa filiale GTM Normandie Centre. Il est associé à Sogea Centre et au groupe français Poma, chargé de la construction du système. Les deux stations seront conçues par l'agence de Jean-Marie Duthilleul, un spécialiste des gares, et la maîtrise d'œuvre sera assurée par Systra.

1 500 personnes par heure et par sens. Les élus, d'abord tentés par un système de télécabines, ont finalement opté pour un téléphérique, qui a l'avantage d'être plus silencieux. Deux ca-bines circuleront en va-et-vient, sur un câble biporteur tendu entre deux pylônes de 35 mètres de haut, de part et d'autre des voies. Les passagers embarqueront dans des stations situées au niveau du sol, pour franchir 380 mètres en un peu plus de deux minutes. Le temps d'attente ne devrait pas excéder cinq minutes. La capacité sera de 56 passagers et le débit maximum d'environ 1 500 personnes par heure et par sens. L'exploitation sera automatique, sans cabinier, en lien avec un centre de contrôle à distance.

L'intérêt d'une telle solution, par rapport à une passerelle par exemple, est de réduire l'emprise au sol sur les faisceaux SNCF, qui pourrait perturber l'exploitation ferroviaire. Alertés par les incidents qui ont paralysé le téléphérique de Brest juste après son inauguration, les élus se sont montrés très attentifs à la « valeur technique » du dossier et à la « fiabilité du système proposé », a expliqué le président de l'agglomération Charles-Eric Lemaignen. Vinci, qui réalisera là sa première opération en matière de transport par câble, a mis l'accent sur la qualité de son équipe, et notamment le savoir-faire de Poma, l'un des leaders mondiaux du secteur, qui a équipé le téléphérique urbain de New York.

Le projet, qui doit coûter 14,75 millions d'euros, bénéficiera de 4,2 millions de subventions publiques. Le marché inclut deux ans de maintenance par le groupement avec une tranche optionnelle de 1,025 million d'euros pour quatre années supplémentaires. Après l'enquête publique qui se déroulera au printemps prochain, les travaux devraient démarrer en octobre. Au niveau des voies, le calendrier sera particulièrement serré puisque les entreprises devront impérativement se caler sur les quelques week-ends au cours desquels la SNCF interrompt le trafic pour ses propres opérations de travaux. Si tout se déroule comme prévu, le nouveau téléphérique entrera en service en décembre 2018.

PHOTO - 5580_354222_k2_k1_892039.jpg
PHOTO - 5580_354222_k2_k1_892039.jpg

Commentaires

Un téléphérique urbain prendra son envol en 2018

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX