Transport et infrastructures

Un syndicat d’énergie dote Vannes d’une station GNV

Mots clés : Carburant - Gaz

Inaugurée le 16 mars dernier, la station de gaz naturel pour véhicule (GNV) de Vannes résulte d’un marché public mené par Morbihan Energies. Cette infrastructure pourra alimenter six poids lourds par heure.

 

Difficile de trouver un meilleur emplacement. La nouvelle station de gaz naturel pour véhicule (GNV) de Vannes se situe au cœur de la zone industrielle du Prat, un lieu traversé par de nombreux véhicules et proche de grands axes routiers locaux. Inaugurée le 16 mars dernier, l’installation illustre les efforts de Morbihan Energies, le syndicat d’énergies du département, pour réduire les émissions de gaz à effet de serre de son territoire. L’organisme a ainsi assuré la maitrise d’ouvrage de l’opération. « La circulation des camions diesel dans les centres-ville va devenir de plus en plus réglementée. Les transporteurs seront alors contraints de s’équiper de matériel roulant au GNV. Faute d’offre privée, nous nous devions d’anticiper ce futur besoin », explique Joseph Brohan, président de Morbihan Energies.

Les deux pompes de la station possèdent une capacité d’avitaillement de 1 240 normo mètre cube par heure (Nm3/h), de quoi remplir les réservoirs d’environ six poids lourds. Un stockage de 2000 l fait office tampon entre ces équipements et le réseau de gaz. « Le site pourra accueillir deux bornes de distribution supplémentaires sans travaux de génie civil supplémentaires », précise Christophe Laly, directeur de la société d’économie mixte (SEM) 56 Energies, la structure créée en février 2017 par le syndicat pour porter ce type de projet.

 

Roder les installations

 

Pour réaliser cette opération, Morbihan Energies a recouru à un marché public global de performance portant sur la conception, la réalisation, la maintenant et l’exploitation de l’infrastructure. C’est l’entreprise Endesa France qui a remporté la consultation. Les contrats ont été signés en novembre 2016 pour le chantier et fin février 2018 pour l’exploitation. Ce dernier court sur une période de cinq ans. « Cette période vise notamment à optimiser le fonctionnement des équipements », indique Christophe Laly.

Le cahier des charges comportait plusieurs exigences intéressantes : il fixait un niveau de freinte (la perte de volume résultant de fuites) maximum et un taux de disponibilité de la station. En outre, les consommations des appareils électriques devaient être minimales. Cette demande concernait au premier chef les deux compresseurs qui augmentent la pression du méthane provenant du réseau afin qu’il puisse être stocké ou distribué. Endesa France a ainsi limité l’appel de puissance du site à moins de 250 kVA. En tant qu’exploitant, la société touche les revenus de la vente de carburant et verse un loyer à la SEM 56 Energies. Le budget total du projet s’élève à plus d’un million d’euros porté initialement par Morbihan Energies puis transféré à la société d’économie mixte (SEM).

 

Adapter le réseau en conséquence

 

Par ailleurs, cette nouvelle installation a nécessité d’importants travaux de raccordement la part de GRDF. La société Bouygues Energie Services, mandatée par le gestionnaire du réseau de distribution, a ajouté une sortie au poste de transport de la zone. Ses équipes ont également posé 1630 m de canalisation en polyéthylène avec un forage sous la RN 165. « Ce chantier requérait une bonne coordination entre nos services et GRTgaz, l’entreprise responsable du réseau de transport, observe Christelle Rougebief, directrice clients territoires de GRDF Ouest. Les chantiers de station GNV durent en général six mois. Ce laps de temps très court constitue notre principale contrainte. »

La SEM 56 Energies ne compte pas s’arrêter là. Elle prévoit déjà la mise en service en fin d’année de deux installations de tailles comparables à Lorient et Pontivy. Ces actions s’ancrent dans un plan de maillage de toute la Bretagne : sept autres stations sont en cours de constructions dans les autres départements de la région. La société planche aussi sur la construction d’une unité de méthanisation dans la commune d’Elven, en partenariat avec la municipalité, Golfe du Morbihan-Vannes agglomération, ainsi que les agriculteurs, les industriels et les collecteurs de déchets locaux.

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X