Un réseau de voleurs de métaux démantelé

Defawe Philippe |  le 09/01/2008  |  France entière

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Négoce
France entière
Valider

Les gendarmes ont interpellé mercredi en Ile-de-France douze personnes soupçonnées d'une trentaine de vols de métaux, représentant un total de 200 tonnes, ainsi que de vols de fret et de véhicules, pour un préjudice de plus de 1,5 million d'euros, a annoncé la gendarmerie.
Dans un communiqué, la région de gendarmerie d'Ile-de-France a précisé que près de 200 gendarmes avaient été mobilisés pour mener ces interpellations dans des campements de gens du voyage en Seine-et-Marne, Essonne, Val-de-Marne, Val-d'Oise et Loiret.
L'antenne de police judiciaire de Melun, un groupe d'intervention régional (GIR) et les services fiscaux se sont également joints au dispositif mis en place.
L'enquête, dirigée par le groupement de gendarmerie des Yvelines et la section de recherches de Versailles, a permis d'établir qu'en sept mois, une trentaine de vols ou tentatives de vols de métaux et de véhicules, nécessaires au transport des butins, sont susceptibles d'être imputés à cette équipe, selon le communiqué.
"Très organisée, cette équipe, agissait également loin de ses bases, notamment dans les régions de Bourgogne, du Centre, des Pays-de-la-Loire et de Basse-Normandie".
Selon l'enquête, les voleurs présumés menaient "des repérages minutieux et sélectionnaient les prises les plus intéressantes".

En sept mois, cette équipe est soupçonnée d'avoir volé quelque 200 tonnes de métaux en tout genre (cuivre, aluminium, inox, bronze...) pour un préjudice estimé à 1,5 million d'euros. Les métaux étaient ensuite rapidement écoulés, via deux receleurs, dirigeants d'entreprises de recyclage de métaux, qui font partie des personnes interpellées.
Cette équipe est également soupçonnée de vols de vêtements et d'alcool.
Parmi les douze personnes interpellées, figurent trois personnes recherchées, dans le cadre de mandats d'arrêts, pour vol à main armée ou évasion.
Par ailleurs, 5.000 euros en petites coupures ont été saisis, ainsi que deux véhicules 4x4 de luxe "manifestement acquis grâce aux revenus de ce trafic" présumé.
Une arme de poing et deux véhicules volés dans le département du Loiret ont aussi été découverts.
©AFP

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Voirie et réseaux divers

Voirie et réseaux divers

Date de parution : 10/2019

Voir

Comprendre simplement les marchés publics

Comprendre simplement les marchés publics

Date de parution : 10/2019

Voir

Droit de l'immobilier en 100 fiches pratiques

Droit de l'immobilier en 100 fiches pratiques

Date de parution : 10/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur