En direct

Un référentiel pour l’ossature bois
Extension en ossature bois d’une maison ouvrière à Strasbourg, mention spéciale au palmarès Fibois Alsace 2014 de la construction bois. - © © Riegel Gautier

Un référentiel pour l’ossature bois

Christian Robischon (Bureau de Strasbourg du Moniteur) |  le 01/07/2014  |  ossatureboisBoisOssatureImmobilierTechnique

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Matériaux
ossaturebois
Bois
Ossature
Immobilier
Technique
Gros œuvre
Hygiène
Valider

Grâce à Fibois Alsace, la fédération régionale interprofessionnelle du bois, la construction en ossature bois possède désormais une grille de référence pour aller sans risques excessifs au-delà des prescriptions de base.

Fruit d’un travail de plusieurs années avec les différents acteurs de la construction bois, Fibois Alsace a bouclé son « standard ossature bois » pour la construction de maisons individuelles, qu’elle a présenté lors de son assemblée générale en fin de semaine dernière.

Cette maison en ossature bois à Altkirch (Haut-Rhin) a remporté le palmarès Fibois Alsace 2014 de la construction bois dans la catégorie logement individuel.
Cette maison en ossature bois à Altkirch (Haut-Rhin) a remporté le palmarès Fibois Alsace 2014 de la construction bois dans la catégorie logement individuel. - © © Stéphane Spach

D’une valeur incitative et non réglementaire, le document détaille neuf ensembles de mises en œuvre : ils combinent la position du voile travaillant, le matériau d’isolation, la présence ou non d’une contre-isolation extérieure et d’une contre-isolation intérieure avec leurs matériaux respectifs éventuels, ainsi que la finition extérieure (enduit ou bardage). Chacun est passé au crible de ses avantages économiques, écologiques ou de performance énergétique et thermique.
Parmi les  neuf solutions, l’une est qualifiée de traditionnelle,  sept autres sont plus complexes jusqu’au passif. Une dernière se présente comme particulièrement innovante, en allant plus loin que les offres conformes au DTU. 
Pour valider son assurabilité, bureaux de contrôle et cabinets d’assurance ont rejoint le groupe d’élaboration de l’outil qui a réuni les maillons essentiels de la chaîne de la construction bois, des architectes et bureaux d’études aux  scieurs et aux constructeurs en passant par les charpentiers et menuisiers, représentés le plus souvent par leurs organisations professionnelles. L’étude de l’assurabilité a également bénéficié d’une mission d’accompagnement du pôle de compétitivité Alsace Energivie.

Une aide à la maîtrise d’ouvrage

Si le terme « standard » peut prêter à confusion, Fibois n’entend pas contribuer à figer l’offre,  ni  à en privilégier une en particulier. L’interprofession présente son outil comme une aide à la compréhension des maîtres d’ouvrage. « Ceux-ci  peuvent se sentir perdus face à la très grande variété des procédés retenus par les entreprises », souligne Thibaud Surini, chargé de mission à Fibois Alsace.
« Les solutions préconisées sont accessibles aux entreprises de toute taille, insiste Thibaud Surini.  Elles respectent a minima la RT 2012 et l’utilisation de bois français constitue une condition obligatoire ».

Commentaires

Un référentiel pour l’ossature bois

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Construire avec le bois

Construire avec le bois

Date de parution : 12/2019

Voir

Histoire contemporaine des paysages, parcs et jardins

Histoire contemporaine des paysages, parcs et jardins

Date de parution : 11/2019

Voir

Mener une évaluation environnementale

Mener une évaluation environnementale

Date de parution : 11/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur