En direct

Un réfectoire monacal
La salle de restauration est un espace en double hauteur, éclairé côté rue et côté cour. Elle est longée par une galerie couverte. - © PHOTOS : ANTOINE BONNAFOUS

Un réfectoire monacal

MILENA CHESSA |  le 07/12/2018  |  RéalisationsPrix d'architectureEnseignementEquerre d'argent 2018Equerre d'argent

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Architecture
Réalisations
Prix d'architecture
Enseignement
Equerre d'argent 2018
Equerre d'argent
Valider

Première œuvre -

A Pamiers, les architectes Cros & Leclercq ont réalisé un restaurant scolaire aux allures de cloître pour l'institution Notre-Dame.

Benjamin Cros et Rémy Leclercq ont grandi dans la même ville, à Pamiers (Ariège), mais leur rencontre a eu lieu à l'école d'architecture de Toulouse. Après l'obtention de leur diplôme en 2011, un concours de circonstances leur a donné l'opportunité de concevoir leur première œuvre… à Pamiers. L'institution Notre-Dame - établissement scolaire privé accueillant des élèves de la maternelle au lycée - avait besoin d'un nouveau pôle de restauration d'une capacité de 600 repas par jour. Lorsque les architectes ont présenté leur projet, on leur a déclaré : « Trop beau, trop cher, un hangar nous suffirait ! » Ils ont finalement obtenu gain de cause. Le jury a salué « la maîtrise d'ouvrage privée qui a fait confiance à ces deux enfants de la ville, alors qu'elle n'avait aucune obligation de faire appel à eux et à leur belle architecture ».

Monolithe intemporel. L'agence Cros & Leclercq a implanté le bâtiment de 78 m le long de la rue du Portail rouge, afin d'apporter une visibilité à l'institution tout en préservant l'intimité des élèves. Les espaces de restauration s'ouvrent, côté cour, sur une galerie couverte évoquant celle d'un cloître. A l'intérieur, l'ambiance est monacale. « Nous avons eu le bonheur et l'anxiété de construire avec du béton coulé en place et laissé brut de décoffrage », souligne Rémy Leclercq. A l'extérieur, la brique - moulée à la main (43 x 10 cm) - prédomine. Elle transforme l'édifice en un monolithe rouge intemporel. « Il nous semblait primordial de refaire une façade sur la rue pour contribuer à la réappropriation du centre ancien de notre ville natale », précisent les architectes. Le jury a admiré cette « première œuvre qui ne semble pas en être une, tant il s'en dégage une incroyable maturité et aménité ».

Maîtrise d'ouvrage : association immobilière Jeanne-de-Lestonnac.
Maîtrise d'œuvre : Cros & Leclercq Architectes. BET : EBM (structure), Marc Garros (fluides et thermique), Inotech (cuisine).
Principales entreprises : Travaux Entretien Bâtiment Midi-Pyrénées (gros œuvre), Les Briqueteurs réunis (vêture brique), Eychenne et Fils (menuiseries bois).
Surface : 810 m² SP.
Coût des travaux : 1,33 M€ HT.

PHOTO - 16010_962287_k3_k1_2236652.jpg
La brique rouge utilisée en façade fait écho à celle de la tour des Cordeliers, un clocher classé monument historique. - © PHOTOS : ANTOINE BONNAFOUS

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

DICOBAT 10 E EDITION

DICOBAT 10 E EDITION

Date de parution : 03/2019

Voir

Urbanisme de dalle

Urbanisme de dalle

Date de parution : 03/2019

Voir

Dictionnaire du droit de l’urbanisme

Dictionnaire du droit de l’urbanisme

Date de parution : 02/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur