En direct

Un puits de reconnaissance géotechnique

jean-marie constans |  le 21/02/1997  |  AveyronGros œuvreBétonProduits et matériels

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Aveyron
Gros œuvre
Béton
Produits et matériels
Valider

-Une campagne de mesures avant le lancement du chantier de Millau.

A proximité de l'un des appuis définitifs du futur viaduc de l'A75, un puits d'environ 11 m de profondeur et de 5 m de diamètre a été creusé dans des couches d'éboulis et de marnes altérées, qui recouvrent les marnes noires compactes dans lesquelles seront ancrés les appuis.

« Il ne s'agit pas d'études de définition des fondations, mais d'appréciations dans le temps et en vraie grandeur du comportement des couches supérieures, de leur stabilité et des contraintes qu'elles sont susceptibles d'exercer sur les soutènements », précise Bernard Canitrot, responsable de la division travaux de l'AIOA (1). Dix cercles métalliques assemblés par brides ont été posés entre des parois blindées.

Trois niveaux de mesures

L'instrumentation se décompose en trois niveaux. Quatre micropieux sont équipés d'inclinomètres scellés dans le tube. Des cordes vibrantes sont installées sur trois cercles, avec quatre plots de mesure par cercle. Les cordes remontent jusqu'à un point de saisie à l'extérieur du puits. Enfin, des fils en invar, équipés de verniers, mesurent une éventuelle ovalisation du puits.

« Un suivi régulier d'une dizaine de mois permettra d'avoir une idée exacte du fluage du terrain à long terme, souligne Bernard Canitrot. La déformation maximale mesurée jusqu'à maintenant n'excède pas 1 cm, ce qui demeure tout à fait raisonnable. » Parallèlement, une tranchée équipée d'inclinomètres dans divers niveaux de pente mesure les amorces de glissements. Seuls quelques mouvements superficiels ont été observés jusqu'ici.

Confirmation de la construction du viaduc

D'ici à quelques mois, une autre campagne de mesures doit être lancée, sous la forme d'un pieu d'essai en béton armé de 0,60 m de diamètre, afin d'apprécier, cette fois, le coefficient de frottement interne des marnes noires sous-jacentes ainsi que le module de déformation de ce substratum.

Une occasion, pour la direction des routes, de rappeler que le viaduc multihaubané de Norman Foster sera bien construit : les appels d'offres seront lancés fin 1997.

(1) AIOA : arrondissement interdépartemental des ouvrages d'art, DDE de l'Aveyron.

FICHE TECHNIQUE

Maître d'ouvrage : DDE de l'Aveyron.

Maître d'oeuvre : AIOA de l'A75.

BET : LCPC et Simecsol.

Entreprises : SATS et Sévigné, Solétanche.

PHOTO :

Pour mesurer les évolutions du sol de Millau, un puits de 11 mètres a été creusé pour installer des cordes vibrantes.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Construire en pisé

Construire en pisé

Date de parution : 10/2020

Voir

Droit et Gestion des Collectivités Territoriales - 2020

Droit et Gestion des Collectivités Territoriales - 2020

Date de parution : 10/2020

Voir

Code commenté de la commande publique

Code commenté de la commande publique

Date de parution : 10/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil