En direct

Un promoteur donne la priorité aux matériaux sains
Les projets du promoteur Trianon utilisent des produits choisis pour leurs faibles émissions dans l'air intérieur, comme ici à Gambsheim. - © TRIANON RESIDENCES

Un promoteur donne la priorité aux matériaux sains

Dossier coordonné par Julie Nicolas - Christian Robischon |  le 11/05/2018  |  Haut-RhinSanté

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Haut-Rhin
Santé
Technique
Valider

Avec 750 logements livrés ou en chantier autolabellisés « bâtiment sain » depuis quatre ans, le promoteur alsacien Trianon Résidences a acquis une solide expérience en matière de qualité de l'air intérieur (QAI). La première étape a consisté à identifier les risques allergènes des matériaux employés. Cette mission a été confiée à l'équipe du professeur Frédéric de Blay, chef du service allergologie du CHU de Strasbourg.

« Cela nous a permis d'identifier 20 % de matériaux problématiques, que nous avons ensuite cherché à remplacer », rapporte Cédric Simonin, P-DG de Trianon.

Mesures en trois temps. Ce travail a débouché sur une liste, régulièrement mise à jour, qui comprend colles, mastics, peintures, menuiseries bois et revêtements textiles. « Tous sont intégrés dans les cahiers des clauses techniques particulières et s'imposent aux entreprises de pose, qui sont tenues de suivre une formation », poursuit Cédric Simonin. Les émissions des principaux composés organiques volatils, comme le formaldéhyde, le benzène ou le toluène, sont mesurées à la livraison, après une aération de deux semaines, puis au bout de dix à douze mois d'occupation.

Trianon a d'ailleurs été sélectionné dans le cadre de l'appel à projets Manag'R de l'Ademe, afin de mesurer la qualité de l'air d'un chantier de 72 logements à Cernay (Haut-Rhin). Les résultats seront comparés aux valeurs guides réglementaires ou aux préconisations de l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Des audits sont réalisés pendant les travaux. « A ce stade, l'approche est pertinente », juge Eric Gaspard, référent bâtiment à l'Ademe Grand Est. « Le travail avec l'agence environnementale apporte des enseignements supplémentaires », note Cédric Simonin. Après le travail sur les matériaux, la ventilation devrait encore améliorer la QAI.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

AUTODESK REVIT pour les bureaux d'études Fluide

AUTODESK REVIT pour les bureaux d'études Fluide

Date de parution : 06/2019

Voir

Dictionnaire de la maîtrise d’ouvrage publique et privée

Dictionnaire de la maîtrise d’ouvrage publique et privée

Date de parution : 06/2019

Voir

Initiation à la construction parasismique

Initiation à la construction parasismique

Date de parution : 06/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur