En direct

Un projet conforme à la charia… et aux critères de la Banque Mondiale

Defawe Philippe |  le 03/01/2008  |  International

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

International
Transports
Valider

Par le biais de son Agence pour garantir les investissements (MIGA), la Banque mondiale a apporté sa garantie au financement d'un projet respectant la loi islamique (charia). Précisons que la loi coranique interdit le paiement d'intérêts.

La garantie apportée, à hauteur de 427 millions de dollars, vise à soutenir les investissements nécessaires à la construction d'un nouveau terminal de conteneurs à Djibouti. Le projet est développé par l'opérateur portuaire Dubai Port World et par une société publique locale.

"Les garanties apportées par la Miga protègent les investissements de Dubai Port World et ceux des banques finançant le projet, Dubai Islamic Bank PJSC, Standard Chartered Bank et WestLB, contre les risques de limitation des transferts, de guerre et de troubles publics, d'expropriation et de rupture de contrat", précise le communiqué de la Banque Mondiale.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Voirie et réseaux divers

Voirie et réseaux divers

Date de parution : 10/2019

Voir

Comprendre simplement les marchés publics

Comprendre simplement les marchés publics

Date de parution : 10/2019

Voir

Droit de l'immobilier en 100 fiches pratiques

Droit de l'immobilier en 100 fiches pratiques

Date de parution : 10/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur