Bâtiment

Un programme européen pour l’efficacité énergétique des logements

La Commission européenne vient de lancer le programme « E2ReBuild », qui porte sur l’amélioration de l’efficacité énergétique des immeubles de logement collectif construits dans les années 1950, 1960 et 1970.

« E2ReBuild » est l’un des programmes collaboratifs initiés par la DG « Recherche et innovation ». Le principe est de faire collaborer l’industrie et la recherche afin de mettre sur le marché des produits ou procédés efficaces et opérationnels dans différents domaines. E2ReBuild, qui a un budget de 8 millions d’euros, est co-financé par les États participants et la Commission via le 7ème programme-cadre européen de Recherche. Le premier « workshop » sur le sujet a eu lieu les 8 et 9 février, à Göteborg.
Les sept pays participants sont la France, l’Allemagne, la Suisse, la Hollande, la Pologne, la Finlande et la Suède. Le but est d’échanger sur les expériences de rénovation efficaces en termes de consommation d’énergie et de faire connaître les bonnes pratiques au sein de l’Union Européenne.
NCC sera le coordinateur de ce programme pendant trois ans. Le n°2 du BTP suédois a été désigné par la Commission. L’organisation participant au programme pour la France est l’Office public d’aménagement et de construction de l’Isère.

Focus

Dans le Bulletin Européen du Moniteur cette semaine :

Efficacité énergétique : les États membres hostiles à toute obligation… Le Conseil européen du 4 février, qui a réuni les dirigeants des 27 sur le thème de l’énergie, n’a pas retenu le principe d’objectifs contraignants.


... mais la Commission lance un programme associant recherche et industrie. « E2ReBuild », dont le coordonateur sera le constructeur suédois NCC, vise à favoriser l’échange entre 7 pays sur les modes d’amélioration de l’efficacité énergétique des immeubles de logement collectif des années 1950 à 1970.


Nucléaire en Italie : les constructeurs de la Botte seront-ils dans le coup ? Le BEM a interrogé les majors transalpins pour savoir s’ils étaient potentiellement candidats à la construction des lots « génie civil » des quatre futures centrales que le gouvernement projette de construire.


Pologne : les Chinois font venir leurs propres ouvriers pour l’A2. Le groupe Covec, qui a remporté les appels d’offres pour deux tronçons de l’autoroute entre Lodz et Varsovie, fera venir 500 de ses ressortissants en avril.


Londres : derniers plans à Nine Elms. Les plans de deux programmes immobiliers dans ce quartier en pleine recomposition, situé au bord de la Tamise et près de la future Ambassade américaine, viennent d’être présentés.


Pologne : trois tracés pour la LGV « en Y ». La société d’ingénierie espagnole Idom a présenté trois options pour cette ligne à grande vitesse qui partira de Varsovie et bifurquera soit vers Poznan, soit vers Wroclaw.


Egis va concevoir la « route principale » de Silésie. La Région polonaise a attribué à l’ingénieriste le contrat d’élaboration d’un tronçon clé et complexe de cette voie rapide reliant plusieurs villes de l’agglomération de Katowice.


Astaldi bien placé pour l’aéroport de Saint-Pétersbourg. Le n°2 du BTP italien aurait remporté, en consortium, un contrat de 1,2 milliard d’euros pour réaliser des travaux d’extension de l’aéroport de Pulkovo.


Hochtief accepte le dialogue avec ACS. Le n°1 du BTP allemand s’est finalement décidé à engager des négociations avec le major espagnol, qui a annoncé détenir 34 % de l’entreprise. La fin de partie est proche.


Edifer en lice pour les routes du Mozambique. Le Portugais a été pré-qualifié pour un marché de construction de 2 tronçons représentant 1000 km.


Egypte : retour à la normale pour Cimpor. Le cimentier portugais a pu reprendre la production dans son usine d’Amreyah, près d’Alexandrie.


Guide Coface Risque Pays 2011 : focus sur le BTP. Lors de son colloque annuel, en janvier, l’assureur-crédit a présenté son analyse du bilan économique de 156 pays. Le BEM vous propose – dans ce numéro et durant les deux semaines à venir – les informations intéressant la construction dans 45 pays.


Plus d’informations sur le BTP en Europe avec Le Bulletin européen du Moniteur

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X