En direct

Un procédé d’étanchéité innovant pour montage spécifique des tuiles solaires
Plus de 95 000 tuiles solaires vont équiper les toits des entrepôts Saint Charles International. - © © Maagtechnic

Un procédé d’étanchéité innovant pour montage spécifique des tuiles solaires

le 28/10/2009  |  Produits et matérielsSecond œuvreEnergies renouvelablesGros œuvrePyrénées-Orientales

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Innovation
Produits et matériels
Second œuvre
Energies renouvelables
Gros œuvre
Pyrénées-Orientales
France
Energie
Technique
Valider

Sur le chantier d'une des plus importantes centrales photovoltaïques intégrées en toiture à Perpignan, le montage original des tuiles solaires a entraîné le développement d'un système d'étanchéité innovant.

Les travaux d'une des plus importantes centrales photovoltaïques intégrée en toiture ont commencé en mai dernier à Perpignan. Il s'agit de la première plate-forme européenne de transport, de logistique et de commercialisation de fruits et légumes, qui regroupe 72 propriétaires, 200 entreprises, 2 500 salariés et génère un chiffre d'affaires de 1,6 milliard d'euros. L'ensemble des toits des entrepôts de Saint Charles International, jusqu'alors en fibrociment, seront recouverts par plus de 95 000 tuiles solaires innovantes. Au total, une surface de 70 000 m², soit l'équivalent de 10 terrains de football, devra être équipée de ces tuiles.
Si l'originalité de cette installation réside dans sa capacité de production de plus de 9 Mégawatts par an, qui permettra de couvrir environ 10% de la consommation de la ville de Perpignan et de son agglomération, soit les besoins d'environ 12 000 habitants, elle se traduit également dans le montage des tuiles photovoltaïques. En effet, les cellules solaires sont, habituellement, montées côte à côte sur les toits ; ici elles se chevauchent comme des tuiles classiques. Une pose qui assure longévité et esthétisme.
Le plus difficile est de rendre la toiture ainsi conçue parfaitement étanche afin de protéger tous les éléments techniques et d'assurer la fiabilité de l'installation. En effet, cette méthode de construction nécessite jusqu'à trois couches de tuiles photovoltaïques qui doivent être parfaitement assemblées de manière à garantir l'imperméabilité de la structure.
Les profilés d'étanchéité standards ne pouvant pas satisfaire à ces exigences spécifiques, Maagtechnic a donc été chargée par la société Solaire France, qui développe et construit des installations photovoltaïques, d'élaborer un nouveau concept. Un seul profilé d'étanchéité ne permettant pas d'assurer une parfaite étanchéité de la toiture, une solution en deux parties a donc été envisagée.

Un nouveau profilé aux multiples atouts

Le profilé d'étanchéité possède une bande autocollante unilatérale qui, une fois collé le long des arêtes des tuiles, assure l'étanchéité latérale et résiste au vieillissement ainsi qu'aux intempéries.
Cependant, les points sensibles au niveau de l'étanchéité sont situés aux jonctions entre les diverses tuiles superposées. Différentes idées ont été examinées et les meilleurs résultats ont été obtenus avec un joint moulé dont la forme ressemble à une ancre. Cette forme originale garantit une parfaite étanchéité et permet en plus un montage rapide et un positionnement précis des tuiles photovoltaïques.
Les joints moulés fabriqués à partir d'un mélange d'EPDM (éthylène Propylène Diène Elastomère) souple ont été testés sur un toit d'essai normalisé, prévu à cet effet. Les conditions-test prévoyaient une inclinaison de toit de 3° et une dépression de 850 Pa. Plusieurs essais et des adaptations mineures ont abouti à l'optimisation des profilés et des joints moulés. La fabrication en série a démarré au terme d'une brève période de développement.
Malgré une fin de chantier prévue fin 2011, la centrale commencera à fonctionner dès le début d'année 2010. Mise en place progressivement, la production d'électricité permettra à terme d'éviter l'émission de 1560 tonnes de CO2 par an.

L’opération la plus délicate était d’assurer l'étanchéité des jonctions entre les diverses tuiles superposées.
L’opération la plus délicate était d’assurer l'étanchéité des jonctions entre les diverses tuiles superposées. - © ©Maagtechnic
L'étanchéité des jonctions entre les tuiles est assurée par un joint moulé dont la forme ressemble à une ancre.
L'étanchéité des jonctions entre les tuiles est assurée par un joint moulé dont la forme ressemble à une ancre. - © ©Maagtechnic
Détails du profilé d’étanchéité.
Détails du profilé d’étanchéité. - © © Maagtechnic
Perpignan veut être la 1ère ville à énergie positive

Le 18 janvier 2008, la Ville de Perpignan a signé avec l'État la Première convention-cadre Grenelle 2015 et s'engage ainsi à devenir la première ville à énergie positive en France. L'objectif, d'ici 2015, est de produire à partir de sources renouvelables autant voire plus d'énergie que ce dont la ville a besoin. La centrale photovoltaïque placée sur les toits de ST Charles International est une étape importante pour atteindre ce but, mais fait partie d'un ensemble de projets beaucoup plus important.

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil