En direct

Un pont-digue de 40 km entre Bahreïn et le Qatar

Defawe Philippe |  le 12/06/2006  |  transportArchitectureRéalisations

Bahreïn et le Qatar ont signé dimanche un accord pour la construction d'un pont-digue devant relier ces deux petites monarchies du Golfe, engagées dans un processus de rapprochement depuis le règlement en 2001 d'un vieux conflit territorial.
Selon l'agence officielle Bna, le prince héritier bahreïni, cheikh Salmane Ben Hamad Al-Khalifa, et son homologue du Qatar, cheikh Tamim Ben Hamad Al-Thani, ont signé aussi un accord portant sur la création d'une société en charge du pont-digue, au terme d'une réunion à Manama de la commission mixte de coopération.

La nouvelle société, prévue avant fin juin, doit entamer rapidement les travaux de construction du pont-digue dans les eaux du Golfe pour les achever dans un délai de 50 mois, a déclaré à la presse le ministre qatariote des Affaires étrangères, cheikh Hamad Ben Jassem Al-Thani.
Le ministre, dont les propos ont été rapportés par l'agence officielle qatarie Qna, a ajouté que le coût de l'ouvrage devrait se situer autour de 3 milliards de dollars.
Le pont sera de 40 km de long, selon la chaîne de télévision Al-Jazira.
En outre, a poursuivi le ministre, une autre enveloppe, dont il n'a pas précisé le volume, sera allouée à la mise en place d'une ligne ferroviaire entre le Qatar et Bahreïn.

Les deux pays sont convenus d'un projet d'une banque mixte "qui sera créée dans le courant de ce mois", a encore dit le ministre qatariote, toujours cité par Qna.
Les deux princes héritiers ont également signé un accord pour développer leur coopération dans le transport aérien et un mémorandum d'entente pour renforcer leurs relations économiques, selon l'agence.
Aucune mention n'a été faite dans le communiqué commun d'une proposition du Qatar, un grand pays gazier avec les troisièmes réserves mondiales, de fournir du gaz naturel à Bahreïn par gazoduc, annoncé précédemment.

Le projet d'approvisionnement de Bahreïn en gaz qatari est encore à l'étude et cette étude doit "s'achever l'an prochain", a toutefois indiqué le chef de la diplomatie qatariote.
Bahreïn et le Qatar ont mis fin en mars 2001 à un vieux différend après que la Cour internationale de justice eut tranché dans leur conflit territorial en rendant un verdict favorablement accueilli par les deux pays.
La Cour a notamment confirmé la souveraineté de Bahreïn sur les îles Hawar dans le Golfe, proches du Qatar et revendiquées par ce dernier pays.
Depuis, les deux pays ont décidé d'élargir leur coopération dans les domaines industriel, financier, économique et commercial.
AFP

Commentaires

Un pont-digue de 40 km entre Bahreïn et le Qatar

Votre e-mail ne sera pas publié

Librairie du Moniteur

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Amélioration et renforcement des sols - AMSOL - Tomes 1 et 2

Amélioration et renforcement des sols - AMSOL - Tomes 1 et 2

Prix : 0.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur