En direct

Un pôle nautisme avec vue panoramique

bertrand escolin |  le 11/05/2012  |  Collectivités localesGironde

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Collectivités locales
Gironde
Valider
Arcachon -

C'est le projet de l’architecte bordelais Christophe Blamm qui a été retenu par le port d’Arcachon (Gironde) pour la création de son nouveau pôle nautisme. La Ville poursuit depuis plusieurs années une transformation profonde (voir « Le Moniteur » n° 5654 du 6 avril, p. 133), qui s’achève par la livraison ce printemps d’un nouveau centre-ville. Manquait à la ville une nouvelle identité visuelle, un signal fort de l’entrée sur le port de plaisance.

C’est tout le sens de ce pôle nautisme, qui se développe en un long bâtiment largement vitré, dont la couverture évoque la voile, et qui abritera 2 500 m 2 de boutiques liées au nautisme, 2 000 m 2 de bureaux et 2 500 m 2 d’aménagements d’espace d’exposition extérieur. « C’est un bâtiment fonctionnel, ouvert sur l’extérieur, signal fort du port, et qui permet aussi de structurer l’espace public, de donner au secteur une cohérence architecturale et une identité forte », explique Christophe Blamm.
« Pour faire le lien avec la ville, nous avons positionné les surfaces d’expositions extérieures de ship chandler sur le quai de Goslar, entre la criée et le port de plaisance », poursuit l’architecte.

Architecture navale

Du point de vue de la conception, l’architecte a « emprunté au site sa douceur faite de courbes et ses couleurs, pour les traduire en une architecture proche de l’architecture navale ». La façade des bureaux rappelle celles des roufs des voiliers. Point original du projet : l’accès aux bureaux est aménagé en une promenade en surplomb sur la zone d’exposition des bateaux. Légèrement courbe, « la promenade rappelle les ponts des bateaux de croisières, bordée de matériaux traités réfléchissants qui renvoient l’image du bassin et des bateaux exposés ; elle est accessible depuis la voie publique par un large escalier, qui incite les piétons à découvrir ce panorama à 180° sur le port et le bassin », précise l’architecte. La structure et l’enveloppe du bâtiment sont en béton blanc, les brise-soleil et les menuiseries grande hauteur sont en aluminium laqué. Le sol de la promenade est traité en lames d’ipé.
Outre Christophe Blamm, l’équipe de maîtrise d’œuvre est composée de C-Tech Ingénierie et C3E Ingénierie. Les travaux, confiés notamment à Cari (fondations et gros œuvre), Eiffage TP (VRD), Menuiseries du Sud-Ouest (menuiseries extérieures), GF3 M (brise-soleil), Hervé Thermique (plomberie), vont débuter à la mi-juin, pour une durée de dix mois. Un chantier de 5 millions d’euros HT.

PHOTO - 641968.BR.jpg
PHOTO - 641968.BR.jpg - © Christophe Blamm Architecte

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Dictionnaire du droit de l’urbanisme

Dictionnaire du droit de l’urbanisme

Date de parution : 02/2019

Voir

Accessibilité en ville : guide des équipements publics

Accessibilité en ville : guide des équipements publics

Date de parution : 02/2019

Voir

Guide pratique du contentieux de l'urbanisme

Guide pratique du contentieux de l'urbanisme

Date de parution : 01/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur