En direct

Un pôle culturel niché au cœur des bois

bertrand escolin |  le 24/10/2014  |  ImmobilierCollectivités localesGirondeLandesParis

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Immobilier
Collectivités locales
Gironde
Landes
Paris
Hygiène
Bois
Valider
Landes -

Le futur pôle d’arts plastiques de Labenne (Landes) est une opération rare : le maire a laissé carte blanche à l’architecte pour concevoir un équipement structurant au cœur de sa commune. Il fallait à tout prix préserver le site naturel où sera bâti l’équipement. Le fil rouge du projet est constitué d’un chemin qui relie une zone pavillonnaire au gymnase, aux écoles et au centre-bourg. Ce sentier forestier traverse des clairières où des activités de plein air (cinéma, centre aéré) vont être conservées. Le futur pôle d’arts plastiques fait en effet partie de quatre équipements structurants de la communauté de communes Maremne Adour Côte Sud, qui comporte un pôle photographique à Capbreton et de musique à Saint-Vincent-de-Tyrosse.

Terrasse-promenade

« Le pôle d’arts plastiques de Labenne comprendra une grande salle d’exposition de 300 m2, une résidence pour artistes et deux salles pédagogiques pour les élèves de la commune, expose Christophe Blamm, architecte à Pau et Bordeaux. En pratique, les artistes exposeront leurs créations qui seront visibles également de l’extérieur. » Car c’est là tout le pari audacieux de cette architecture tout en courbes utilisant le dénivelé du terrain : le sentier se prolonge en terrasse-promenade qui surplombe le pôle. La promenade sera jalonnée d’œuvres de plasticiens, insolites dans ce secteur rural. Un second parcours descend au niveau de la clairière et donne accès directement au pôle et à la salle d’exposition. Les œuvres exposées à l’intérieur seront visibles, par le jeu des niveaux, depuis la terrasse. « Du point haut du site, on peut descendre vers la clairière et rejoindre l’entrée principale ou bien monter sur la terrasse, prolongement naturel de la promenade actuelle », précise Christophe Blamm.

Le bois omniprésent

Le matériau s’inspire du site : le bois est omniprésent, construction bois en filière sèche, préconstruction en atelier, pour minimiser l’impact sur l’environnement naturel (seuls de jeunes pins seront coupés). Orientation du bâtiment pour optimiser l’apport de lumière naturelle, bardage bois, terrasses végétalisées et chaudière bois complètent le tableau. « Cette démarche de développement durable correspond aux productions locales, de bois de construction, mais aussi de combustible », explique l’architecte.
L’opération est unique aussi par le choix de l’élu : le permis de construire reprend intégralement le projet retenu par les élus, sans modification. Fait rare en cette période de crise, la commune choisira les artistes en résidence, qui devrait ouvrir en juin 2016. Coût : 2,5 millions d’euros HT pour 1 000 m2. Le permis est en cours de dépôt, le chantier devrait débuter en juin 2015.

PHOTO - MON5787p101.jpg
PHOTO - MON5787p101.jpg - © BLAMM ARCHITECTE
Fiche technique

Maîtrise d’ouvrage : communauté de communes Maremne Adour Côte Sud. Maîtrise d’œuvre : Blamm Architecture (Bordeaux). BET : Eccta Ingénierie (Bordeaux), bureau d’études tout corps d’état ; Scénarchie (Paris), scénographe ; Signes Ouest (Bordeaux), paysagiste.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Dictionnaire du droit de l’urbanisme

Dictionnaire du droit de l’urbanisme

Date de parution : 02/2019

Voir

Accessibilité en ville : guide des équipements publics

Accessibilité en ville : guide des équipements publics

Date de parution : 02/2019

Voir

Guide pratique du contentieux de l'urbanisme

Guide pratique du contentieux de l'urbanisme

Date de parution : 01/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur