En direct

Un plasticien pour Rimbaud

le 08/11/2013  |  Ardennes

Charleville-Mézières -

L’ancien moulin de Charleville-Mézières (Ardennes), qui abrite le musée Arthur-Rimbaud, sera réaménagé par les architectes Julien Abinal et Edouard Ropars, le plasticien Claude Lévêque et l’écrivain Stéphane Bouquet. Objectif : écrire le scénario et les séquences autour desquels prendront vie, à l’été 2015, l’héritage et les résonances contemporaines de l’œuvre du poète. Cet attelage se réunit tous les quinze jours afin de « renouveler le regard sur Rimbaud, de sélectionner les pièces exposées, d’enrichir les contenus et d’imaginer la muséographie », explique l’architecte Edouard Ropars. Loin des idées préconçues, Claude Lévêque, qui travaille essentiellement sur la lumière et les installations in situ, « aime le chantier et sera très présent à ce moment-là », souligne l’architecte.

PHOTO - 755324.BR.jpg
PHOTO - 755324.BR.jpg
PHOTO - 755323.BR.jpg
PHOTO - 755323.BR.jpg

Commentaires

Un plasticien pour Rimbaud

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur