Un plan ouvre les Portes de l’Entre-deux-mers
Le plan de paysage soude les 11 communes regroupées depuis 2017 - © CdC des Portes de l'Entre Deux Mer

Un plan ouvre les Portes de l’Entre-deux-mers

Laurent Miguet |  le 02/10/2019  |  bordeauxmetropoleScotGironde

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Paysage
bordeauxmetropole
Scot
Gironde
Valider

Le plan Paysage des Portes de l’Entre deux mers bouclera sa phase diagnostic avant les élections municipales. Au sud de la métropole bordelaise et sur la rive droite de la Garonne, la paysagiste Sonia Fontaine accompagne la jeune intercommunalité dans la mise à plat de son identité et l’exploration de son avenir.

La question de l’identité s’exprime jusque dans le nom de l’intercommunalité créée en janvier 2017 dans son périmètre actuel : avec les atouts propres aux interfaces, la communauté de communes des Portes de l’Entre deux mers entend s’affirmer entre méditerranée et atlantique, entre ruralité et métropole bordelaise, entre découpage administratif et cohésion d’un territoire de projet. Mandataire du plan de paysage, Sonia Fontaine emporte l’adhésion par l’évocation des atouts d’un entre deux où se forge la personnalité propre au territoire de 11 communes et 20 500 habitants.

Bascule

Spectateurs quotidiens de la « bascule entre les paysages des coteaux  et l’horizon landais », ces derniers n’ont quelques pas à franchir pour passer « de l’enveloppe protectrice des bourgs à l’appel du fleuve vers Bordeaux et le large ; de la contemplation du lointain à l’expérience intime d’un creux de  vallon luxuriant »…  Pour transformer cette bascule en un levier, la paysagiste compte sur le sociologue : Fabien Reix liaisonnera la réalité géographique avec les représentations sociales, au sein d’une équipe qui comprend aussi l’agence de paysage Bouriette-et-Vaconsin ainsi que l’urbaniste Guillaume Duhamel.
Familière des plans de paysage de sites patrimoniaux remarquables, de parcs naturels régionaux ou de grands sites de France, Sonia Fontaine resserre la maille et déblaye le terrain occupé par son commanditaire : sans adhérer à la métropole, ce dernier appartient au syndicat Sysdau qui élabore et met en œuvre le schéma de cohérence territoriale du Grand Bordeaux. L’exercice de planification donne à l’Entre Deux Mers un statut de laboratoire pour la structure métropolitaine, lauréate, en 2017, de l’appel à projets annuel de l’Etat sur les plans de paysage.

Voisinage

Dans son voisinage immédiat sur la rive droite de la Garonne en direction de Bordeaux, la communauté de communes s’interrogera sur la continuité avec une autre démarche paysagère métropolitaine, mitoyenne de son territoire : sous le nom de parc des Coteaux, les cinq communes du grand projet de ville rive droite construisent leur identité commune dans l’aménagement écologique des 400 hectares de friches dominant le fleuve. « La question d’un lien possible pourra se poser, même si elle ne fait pas partie à ce jour des enjeux identifiés », précise Sonia Fontaine.
Mais la paysagiste prévient : « Le plan n’a pas vocation à résoudre 100 % des problèmes du territoire ». Face au risque d’effet catalogue induit par un trop grand nombre d’objectifs sans prolongement opérationnel, la sélection et l’approfondissement de quelques thèmes majeurs marqueront les deux ans d’études qui suivront la livraison du diagnostic, avant les élections municipales.

Durée

Deux indices placent la démarche sous des auspices favorables : lancé en amont du plan local d’urbanisme intercommunal, le plan paysage en inspirera les orientations, avant leur traduction réglementaire. Hugo Molinié, chargé de mission intercommunal, veillera à l’animation du plan dans la durée.

Commentaires

Un plan ouvre les Portes de l’Entre-deux-mers

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Date de parution : 10/2018

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Date de parution : 06/2018

Voir

AMC n°261 - Spécial Intérieurs 2017

AMC n°261 - Spécial Intérieurs 2017

Date de parution : 07/2017

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur