En direct

Un Phare pour Bâle
La tour adopte une forme convexe qui doit rappeler le principe de la lentille optique - © © Pro Leuchtturm Basel – Gardani

Un Phare pour Bâle

Christian Robischon (Bureau de Strasbourg du Moniteur) |  le 19/06/2014  |  EuropeInternationalFrance Architecture

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Projets
Europe
International
France
Architecture
Valider

Une tour-signal de 125 mètres en forme de phare qui rendrait hommage à la lentille de Fresnel : un groupe d’investisseurs privés compte donner réalité à ce concept au bord du Rhin à Bâle.

Amorcé sans succès il y a cinq ans, le projet semble prendre corps à présent. La SA Pro Leuchtturm Basel (« Pour un phare à Bâle ») doit se constituer dans les deux semaines afin d’endosser la maîtrise d’ouvrage. Elle regroupe deux investisseurs privés, Louis Conzett et Roger Harrisberger, et au moins un investisseur institutionnel dont l’identité doit être dévoilée au moment de l’obtention de l’autorisation de construire. Pro Leuchtturm Basel déposera sa demande de permis le mois prochain.

La lentille de Fresnel auquel la tour rend hommage a longtemps éclairé les marins jusqu’à 20 milles
La lentille de Fresnel auquel la tour rend hommage a longtemps éclairé les marins jusqu’à 20 milles - © © Pro Leuchtturm Basel – Gardani

Cette société se fait fort de réunir les 90 millions d’euros nécessaires à la réalisation de son projet : une tour de 125 mètres soit 26 étages, surplombée d’une antenne de 30 mètres, déployant une surface de 10 000 à 12 000 m2 pour l’accueil d’un hôtel, de deux restaurants et de bureaux. L’entreprise de construction est déjà désignée :  Implenia, le leader suisse du BTP, se chargera des travaux dont le maître d’ouvrage vise la livraison en 2018 dans le scénario le plus favorable en terme de commercialisation et d’obtention des autorisations administratives.
Le concept de phare renvoie à une circonstance tout à fait personnelle : Louis Conzett est un ancien capitaine de bateau qui n’a jamais caché la fascination que cet objet lumineux lui procure depuis son enfance.

Forme concentrique

Il a chargé l’architecte bâlois Marcus Gardani (cabinet Gardani-Himmelsbach) de transformer le rêve en éventuelle réalité. Pour rester dans la thématique, le maître d’œuvre a imaginé une façade en forme convexe qui se veut l’évocation de la lentille optique de Fresnel,  du nom de son inventeur français au début du XIXème siècle. La  lentille a longtemps guidé les marins du monde entier. «  Dans le cas du Phare de Bâle, elle est utilisée en négatif, ce qui signifie que les vitres en verres de la façade sont orientées vers un foyer fictif », explique Pro Leuchtturm Basel .
La forme concentrique que la future tour prendra à mi-hauteur lui donne également cet aspect de phare. La construction évoluera d’un cercle vers une ellipse afin d’augmenter  la capacité d’accueil de commerces.
En attendant d’ « émouvoir » ceux qui la verront comme il l’espère,  le maître d’ouvrage  devra amadouer les élus : la plupart d’entre eux découvrent à peine l’existence de ce projet qui vise un emplacement stratégique dans le « coin des trois frontières », à l’intersection de la Suisse, de la France et de l’Allemagne.  

Commentaires

Un Phare pour Bâle

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Construire avec le bois

Construire avec le bois

Date de parution : 12/2019

Voir

Histoire contemporaine des paysages, parcs et jardins

Histoire contemporaine des paysages, parcs et jardins

Date de parution : 11/2019

Voir

Règlement de sécurité incendie commenté des ERP - Volume 2

Règlement de sécurité incendie commenté des ERP - Volume 2

Date de parution : 11/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur