En direct

Un outil pour mesurer le risque de propagation du feu par les façades
Le banc d'essai LEPIR II du Cerib évalue les risques de propagation d'incendie par les façades. - © © Cerib

Un outil pour mesurer le risque de propagation du feu par les façades

le 16/09/2014  |  feuBétonInnovationTechniqueProduits et matériels

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Qualité
feu
Béton
Innovation
Technique
Produits et matériels
Valider

Le nouveau banc d’essai au feu des façades grandeur nature du Centre de recherche de l’industrie du béton permet d’évaluer le comportement au feu des différentes solutions constructives de façade proposées par les industriels.

Le Centre d’études et de recherches de l’industrie du béton (Cerib), l’un des trois laboratoires de résistance au feu agréés par le ministère de l’Intérieur, vient de se doter d’une nouvelle installation d’essais au feu, le LEPIR II. Ce « Local Expérimental Pour Incendie Réel à 2 niveaux » est un banc de test grandeur nature destiné à évaluer le comportement au feu des solutions constructives de façade. Il est encadré par l’arrêté du 10 septembre 1970 relatif à la classification des façades vitrées par rapport au danger d’incendie, complété d’un protocole validé en juin 2013 en CECMI (Comité d’Études et de Classification des Matériaux et éléments de construction par rapport au danger d’Incendie).

Propagation du feu à l’étage supérieur

Le premier essai a été réalisé avec le Laboratoire Central de la Préfecture de Police de Paris (LCPP), en présence du CSTB. Un foyer, constitué de 600 kg de bûches de bois, a été allumé dans le local du premier niveau. Pendant les 30 premières minutes d’essai, on ne doit constater aucune inflammation ou propagation du front pariétal de flammes, d’une durée supérieure à 20 s, au niveau de l’amorce de la façade montée au troisième niveau. De même, aucune propagation latérale de l’inflammation de la façade ne doit se produire sur l’ensemble de sa largeur. Pour les façades montées en avant des planchers, il s’agit également de vérifier l’absence de passage de flammes ou de gaz chauds par la jonction façade/plancher. Enfin, pour les systèmes d’isolation thermique par l’extérieur, aucun percement de la peau externe ne doit avoir lieu au-dessus de 5,20 m à 60 minutes d’essai.

Commentaires

Un outil pour mesurer le risque de propagation du feu par les façades

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Code commenté de la commande publique

Code commenté de la commande publique

Date de parution : 09/2019

Voir

Construire, rénover et aménager une maison

Construire, rénover et aménager une maison

Date de parution : 09/2019

Voir

Histoire de l’architecture agricole

Histoire de l’architecture agricole

Date de parution : 07/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur