En direct

Un nouvel écrin pour l'archéologie préventive

Philippe Bohlinger |  le 09/12/2016  |  Collectivités localesPatrimoineMoselle

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Collectivités locales
Patrimoine
Moselle
Valider
Metz -

Le produit des fouilles archéologiques préventives dans les quatre départements lorrains sera sauvegardé à Metz, grâce à la construction du Centre de conservation et d'études de Lorraine (CCEL), sous maîtrise d'ouvrage du ministère de la Culture. Le bâtiment de 4 450 m², livré en juillet 2017, quadruplera la capacité par rapport au dépôt saturé de Scy-Chazelles (Moselle). Le projet de 7,5 millions d'euros TTC a été confié à l'architecte parisien Bernard Desmoulin. Cari (groupe Fayat) en réalise le gros œuvre.

Structure novatrice. Le CCEL sera mutualisé avec la Maison de l'archéologie et du patrimoine (MAP) de Metz Métropole. Reliées par une galerie ouvrant sur un hall d'accueil commun, les deux entités formeront le Pôle de recherches interdisciplinaires archéologiques de Metz, une structure novatrice de conservation, étude et valorisation du patrimoine.

PHOTO - 4935_318292_k2_k1_807355.jpg
PHOTO - 4935_318292_k2_k1_807355.jpg - © DRAC GRAND EST / SERVICE REGIONAL DE L' ARCHEOLOGIE

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Éclairage des espaces extérieurs

Éclairage des espaces extérieurs

Date de parution : 05/2019

Voir

DICOBAT Visuel

DICOBAT Visuel

Date de parution : 05/2019

Voir

L'assurance construction

L'assurance construction

Date de parution : 04/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur