En direct

Un nouveau réservoir d’eau au pied des « flûtes » de Villejuif
Au pied des « flûtes », le nouveau réservoir du Syndicat des eaux d’Ile-de-France sera constitué de deux cuves semi-enterrées de 25 000 m2 chacune. - © © Lelli architectes

Un nouveau réservoir d’eau au pied des « flûtes » de Villejuif

MICHEL DESFONTAINES |  le 30/10/2013  |  ArchitectureTechnique

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Chantiers
Architecture
Technique
Valider

A Villejuif, dans le Val de Marne, le Syndicat des eaux d’Ile-de-France construit un réservoir  semi-enterré d’une capacité de 50 000 m3, imaginé par Lelli architectes. Il s’agit du plus gros projet du plan d’investissement 2011-2015 du syndicat.

Le 24 octobre, André Santini, président du Syndicat des eaux d’Île-de-France (Sedif) a posé la première pierre –symbolique- du nouveau réservoir R7 à Villejuif (Val de Marne). Les travaux ont en fait démarré en septembre 2012 et s’achèveront fin 2014. Cet équipement, d’un coût de 40 millions d’euros HT, est l’investissement le plus important du XIVe plan 2011-2015 du Sedif qui doit conduire à injecter 500 millions d’euros dans l’économie francilienne pour le renouvellement du patrimoine, le renforcement de la sécurité des installations et l’amélioration de la performance du réseau.

Au pied des flûtes

Constitué de deux cuves semi-enterrées de 25 000 m3 chacune, le réservoir R7 est destiné à remplacer trois ouvrages, trop vétustes pour être rénovés. Il est implanté au pied des « flûtes », ces 9 châteaux d’eau aux lignes légèrement désaxées et du Centre Hospitalier Gustave-Roussy. Une proximité qui a incité le maître d’ouvrage et les architectes Giovanni et Dominique Lelli, spécialistes d’ouvrages en béton, à « atténuer la présence visuelle » de ces deux parallélépipèdes collés de 125 m x 25 m x 10 m de hauteur.

Une mare à nénuphars

Les deux structures ont donc été décalées dans le sens longitudinal. Ce qui permet d’alléger la masse et d’aménager dans le décrochement une mare de 400 m3 récoltant une partie des eaux pluviales des 5 000 m2 de couverture. Ces eaux sont oxygénées en dévalant un toboggan à structure d’écaille pour permettre aux nénuphars et autres plantes aquatiques de se développer dans la mare.

La partie émergée des réservoirs ne dépasse pas 6 m de hauteur. Le pied des ouvrages est traité en talus réutilisant en partie la terre des fondations et recouvert de plantes tapissantes. L’implantation de panneaux photovoltaïques sur la structure permettra de couvrir les besoins électriques des installations.

Les parois extérieures seront recouvertes de panneaux de grandes dimensions (6 m x 2 m) en befuhp teinté dans la masse en nuances de gris côté « flûtes » et dans les tons verts côté Gustave-Roussy.

Panneaux taillés en biais

La surface des panneaux, taillés en biais pour rappeler les diagonales des « flûtes », est incrustée de microbilles réfléchissantes. « La lumière du jour y créera des effets de miroitement changeant rappelant ceux du soleil sur l’eau », souligne Giovanni Lelli. L’architecte s’est appuyé sur le cabinet Btondesign de Pascal Dupont, artiste du béton, pour créer ce parement. La touche finale de l’insertion paysagère et environnementale sera apportée par des plantations d’arbres : des saules pleureurs autour de la mare et des arbres fruitiers le long des talus, dont les fruits pourront servir de nourriture aux oiseaux.

Fiche technique

Maître d’ouvrage : Sedif
Maîtrise d’œuvre : Lelli architectes (Dominique et Giovanni Lelli)
BET : Artelia, Bonnard-Gardel
Entreprises : Bouygues TP, Sogea, CSM Bessac, Solétanche-Bachy.  Lachaud (espaces verts).

Commentaires

Un nouveau réservoir d’eau au pied des « flûtes » de Villejuif

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

La maintenance des bâtiments en 100 fiches pratiques

La maintenance des bâtiments en 100 fiches pratiques

Date de parution : 06/2019

Voir

Conduire son chantier en 70 fiches pratiques

Conduire son chantier en 70 fiches pratiques

Date de parution : 11/2018

Voir

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Date de parution : 10/2018

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur