En direct

Un nouveau quartier près de la gare TGV

Emmanuelle N’Haux |  le 14/02/2014  |  TransportsCollectivités localesBâtimentERP

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Transports
Collectivités locales
Bâtiment
ERP
Valider
VALENCE -

Troisième quartier de l’écoparc Rovaltain, le parc de la Correspondance pourra accueillir 100 000 m 2 de surface de plancher d’activités et de services. Ouvert sur la façade de la gare TGV-RER de Valence (Drôme), ce sera « le nouveau quartier de la gare », selon Jean-Claude Durual, directeur de projet au sein de l’agence de paysage et d’urbanisme Ilex, mandataire de l’opération. Les 17 hectares en cours d’aménagement se situent entre les deux premières ZAC du parc Rovaltain déjà réalisées.

Aménagements évolutifs

« Le parc de la Correspondance doit faire le lien entre les deux. Nous avons pensé son aménagement comme un quartier de ville en retravaillant les espaces publics et en organisant les déplacements au profit des modes doux », indique-t-il. Concilier densité tout en développant la biodiversité de ce site remarquable a été, pour les concepteurs, la ligne directrice du projet d’aménagement.
Futur espace public pour l’ensemble du quartier, le bassin de l’Hermite sera en partie comblé par les terres reprises sur le site. Cette ancienne gravière plantée de peupliers sera restructurée par des cheminements ou des talutages enherbés. Ces gradins se connecteront au chemin existant. « Un cheminement haut permettra de surplomber le bassin, renforçant l’effet cratère en son centre », souligne Jean-Claude Durual. Le travail sur les voiries, autre composante du projet, a été pensé en préfiguration des usages à venir. « Les aménagements vont pouvoir évoluer avec le temps et avec l’évolution du parc d’activités. Les éléments d’assises que nous avons imaginés pourront très bien se muer en éléments de quai de bus lorsqu’un transport en commun en site propre sera effectif. »
Un maillage de venelles de 5 m de large, connectées aux voiries, a été développé à l’usage des modes doux. Les véhicules seront invités à stationner dans des parkings silos, à construire.

PHOTO - 775801.BR.jpg
PHOTO - 775801.BR.jpg - © ILEX
Fiche technique

Maîtrise d’ouvrage : Syndicat mixte Rovaltain. Maîtrise d’œuvre : Ilex (mandataire), Girus (BET). Montant des travaux : 6,1 millions d’euros HT. Livraison : juin 2015.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

L'assurance construction

L'assurance construction

Date de parution : 04/2019

Voir

La concession d'aménagement et ses alternatives

La concession d'aménagement et ses alternatives

Date de parution : 04/2019

Voir

Urbanisme de dalle

Urbanisme de dalle

Date de parution : 03/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur