En direct

Evénement

« Un négoce européen face aux producteurs de matériaux »

CORINNE MONTCULIER |  le 11/02/2000  |  NégoceProduits et matérielsIndustrieEuropeFrance

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Négoce
Produits et matériels
Industrie
Europe
France
Valider

Emile François directeur général adjoint de Saint- Gobain et directeur de la branche « distribution bâtiment »

Fin janvier, Saint-Gobain a racheté 29,9 % de Meyer International et lancé une OPA amicale sur ce groupe britannique de distribution de matériaux. Pourquoi Saint-Gobain s'est-il intéressé à Meyer?

Ce groupe est le premier distributeur de matériaux de construction en Grande-Bretagne, avec 16 % des parts de marché, et le deuxième distributeur, derrière Wolseley, de sanitaire-chauffage, avec 15 % du marché. C'est une société dynamique qui a eu, au cours de ces dernières années, une politique d'expansion, avec de nombreuses acquisitions, et qui a augmenté sa rentabilité grâce à la vente stratégique d'activités non rentables. Elle va nous permettre d'être le premier acteur européen dans le domaine de la distribution.

Et pourquoi cet intérêt pour l'Europe ?

En face de nous, nous avons des producteurs de matériaux de construction déjà paneuropéens. Une position similaire nous permettra d'avoir plus de possibilités d'effets de levier et, le jour où il y aura la monnaie unique, d'optimiser nos prix dans un secteur où il y a des différences d'un pays à l'autre.

Comment pensez-vous que le marché de la construction va évoluer ?

Nous sommes confiants : le logement est un besoin fondamental, et parallèlement, dans nos pays « vieillissants », la rénovation devient plus importante que le neuf. C'est un marché tenu par les PME du bâtiment qui ont besoin d'un réseau de distributeurs proches,.

Et le marché du négoce ?

En Europe, la distribution reste encore très éclatée. Avec 7,3 milliards d'euros de chiffre d'affaires, nous ne représenterons que 5 ou 6 % du marché. Il y a encore d'énormes possibilités de fédérer petits et moyens distributeurs. Pour Saint-Gobain, la distribution est un axe de croissance fort. Nous mettons par exemple en place un réseau en Pologne où est prévue l'ouverture du premier dépôt de la Plate-forme du bâtiment à la fin de l'année.

- Saint-Gobain : 4,1 milliards d'euros de chiffre d'affaires dans le négoce ; 1 300 points de vente en France (Point P, K par K, Lapeyre, GME et la Plate-forme du bâtiment).

- Meyer international : 2,8 milliards d'euros de chiffre d'affaires ; 530 points de vente en Grande-Bretagne (Jewson et Graham).

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Diagnostic, entretien et réparation des ouvrages en béton armé en 44 fiches pratiques

Diagnostic, entretien et réparation des ouvrages en béton armé en 44 fiches pratiques

Date de parution : 03/2020

Voir

Valorisation de l’immobilier d’entreprise par l'externalisation des actifs et autres solutions

Valorisation de l’immobilier d’entreprise par l'externalisation des actifs et autres solutions

Date de parution : 02/2020

Voir

Accessibilité en ville : guide des équipements publics

Accessibilité en ville : guide des équipements publics

Date de parution : 02/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur