En direct

Un musée national quitte Paris pour renaître à Marseille

DEGIOANNI Jacques-Franck |  le 22/02/2002  |  Alpes-MaritimesPyrénées-OrientalesBouches-du-RhôneCorse-du-SudAude

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Alpes-Maritimes
Pyrénées-Orientales
Bouches-du-Rhône
Corse-du-Sud
Aude
Haute-Corse
Alpes-de-Haute-Provence
Hautes-Alpes
Lozère
Hérault
Var
Vaucluse
Gard
Principauté de Monaco
Réalisations
Architecture
Valider

Pour la première fois, un musée national - le musée des Arts et Traditions populaires (ATP) - quitte Paris pour s'installer en province, à Marseille, profitant du voyage pour se transformer d'ici 2008 en musée des Civilisations de l'Europe et de la Méditerranée MUCEM).
Le nouveau musée s'installera dans le Fort Saint-Jean (3.000 m2), qui surplombe l'entrée du Vieux-Port, relié à un bâtiment de 13.000 m2 à construire face à la mer qui sera "un geste architectural très contemporain", affirme Michel Colardelle, directeur du musée des ATP et responsable du projet.
En attendant, il compte organiser dès 2003/2004 des expositions de préfiguration de ce musée-laboratoire d'anthropologie qui entend faire réfléchir le public "sur la société, le jeu incessant des échanges, des migrations, des frictions à partir de traces matérielles". Le musée des Civilisations de l'Europe et de la Méditerranée, qui comptera un million d'objets, de la roulotte de cirque à la pièce de monnaie, "ne sera pas un musée des Beaux Arts, mais un musée de société, un musée qui a des choses à dire", dit-il.

"L'ancrage marseillais, loin d'être seulement un acte de délocalisation témoigne avec éclat de ce que la Méditerranée peut aujourd'hui comme hier, permettre de repenser l'Europe", selon lui.
Dès cette année doit débuter la rénovation du Fort Saint-Jean, comprenant des tours et une chapelle du 12ème siècle, avec vue imprenable sur la ville et la rade. Le concours d'architecture doit être lancé fin 2002. Coût total de l'opération: 130 millions d'euros, financés principalement par l'Etat mais aussi les collectivités locales.
Le musée se partagera entre expositions temporaires et permanentes. Il abordera des questions incontournables posées "à partir des préoccupations des gens", souligne M. Colardelle.

D'ores et déjà, les chercheurs du musée des ATP et du centre d'ethnologie française, qui intégrera la Maison méditerranéenne des Sciences de l'Homme (CNRS - Aix-en-Provence), planchent sur diverses thématiques: le cadre urbain; le corps, la santé, la mort; la jeunesse, déclinée à travers le graf, la musique amplifiée, ou le skate, ou encore l'environnement (de l'espace domestique, aux cafés de quartier et aux savoirs de la nature).
Ils s'appuient sur de vastes collections d'objets (agriculture, artisanat, habitat, vêtements, jeux...), qui seront enrichies par des prêts d'autres musées et des acquisitions, comme celle récente du fonds du Golf-Drouot, salle de concert mythique, ou d'une collection de reliquaires populaires européens, selon M. Colardelle.

L'objectif est d'examiner "les transferts culturels, les emprunts, les influences, avec la perpétuelle création d'une différence, qui nous intéresse beaucoup à l'heure de la globalisation", explique le directeur du musée qui veut en faire "un lieu de réflexion sur les raisons des divisions" des peuples de l'Europe et de la Méditerranée.
Avec un effectif d'environ 150 personnes, le musée recourra au spectacle vivant, au multimédia, à des maquettes, reconstitutions, prélèvements dans les sites originaux...

En bordure du Bois de Boulogne, le Musée des ATP, établissement pionnier créé en 1937 dans un élan de démocratisation culturelle témoignant aussi d'un resserrement nationaliste autour de la culture populaire française, fermera définitivement ses portes vers 2006/2007.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Date de parution : 10/2018

Voir

AMC n°261 - Spécial Intérieurs 2017

AMC n°261 - Spécial Intérieurs 2017

Date de parution : 07/2017

Voir

Nouvelles architectures en métal

Nouvelles architectures en métal

Date de parution : 11/2016

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur