En direct

Un milliard d’euros par an pour le Nord-Pas-de-Calais
La gare de Lille Flandres. Les mobilités (ferroviaire, routier, fluvial, portuaire) s’octroient un tiers du CPER. - © © phovoir

Un milliard d’euros par an pour le Nord-Pas-de-Calais

Nicolas Guillon (Bureau de Lille du Moniteur) |  le 13/07/2015  |  Collectivités localesArchitectureAménagement

Le Nord-Pas-de-Calais tient son contrat de plan Etat-Région (CPER) 2015-2020. Celui-ci concentre plus de 2 milliards d'euros d'aides publiques. Avec les crédits européens, ce sont plus de 6 milliards d'euros qui seront mobilisés pour la région sur la période 2015-2020.

Jean-François Cordet, préfet de la région Nord-Pas-de-Calais, Daniel Percheron, président du conseil régional Nord-Pas-de-Calais, Jean-René Lecerf, président du conseil départemental du Nord, Michel Dagbert, président du conseil départemental du Pas-de-Calais et Damien Castelain, président de la Métropole Européenne de Lille (MEL) ont signé, vendredi 10 juillet, à Lille, le contrat de plan Etat-région (CPER) 2015-2020.

«Nous construisons l'avenir des régions ensemble, dans une logique de partenariat. L'accord que nous allons sceller en est une belle illustration. Il est, d'abord, l'aboutissement d'un dialogue nourri, vif parfois, respectueux toujours, en confiance entre l'Etat et les élus locaux», avait déclaré, au mois de mars, le premier ministre Manuel Valls, lors de la signature, à Lille, du protocole d'accord du CPER. De fait, en dépit du contexte difficile, l'Etat vient contribuer à hauteur de 910 millions d'euros de crédits nouveaux. Cela fait du Nord-Pas-de-Calais la région la mieux dotée par habitant après l'Ile-de-France.

Le conseil régional Nord-Pas-de-Calais apporte, quant à lui, 847 millions d'euros. Avec les apports cumulés des cinq partenaires du contrat, les crédits publics mobilisés en 2015 et au cours des cinq prochaines années s'élèvent au total à 3,5 milliards d'euros, dont près de 2,2 milliards d'euros «contractualisés» - c'est-à-dire des crédits dont la décision d'engagement se fait au sein du contrat - et 1,3 milliard de crédits «valorisés».

Pas de charbon pour les cités minières

Les mobilités (ferroviaire, routier, fluvial, portuaire) s'octroient à elles seules un tiers du contrat : 781 millions d'euros qui permettront 1,2 milliard d'opérations. 451 millions d'euros sont engagés au titre de la transition écologique et énergétique pour lancer la région sur les rails de la Troisième Révolution Industrielle (efficacité énergétique des bâtiments notamment). Le volet territorial est doté de 380 millions d'euros de crédits. Enfin, le numérique mobilise 322 millions d'euros pour la construction du réseau à Très Haut Débit en premier lieu.

Etroitement articulé avec les autres leviers de l'action publique en Région que sont les crédits européens (canal Seine-Nord Europe et projet portuaire Calais 2015, en particulier), le CPER se trouve ainsi au cœur d'une convergence de près de 6 milliards d'euros d'investissements publics pour le Nord-Pas-de-Calais entre 2015 et 2020, soit 1 milliard par an.
Un regret, toutefois, pour les acteurs du logement : la non prise en compte de la réhabilitation de l'habitat minier. La rénovation des cités minières ne bénéficiera pas d'une dotation spécifique, comme certains avaient pu l'espérer après la venue de François Hollande, en décembre, dans le Pas-de-Calais, pour le lancement du nouveau programme national de renouvellement urbain (NPNRU). Celle-ci ne fera pas non plus l'objet d'une opération d'intérêt national (OIN). Pour compenser, la Région a, toutefois, bâti un dossier allant dans ce sens. La collectivité serait prête à flécher 50 millions d'euros. L'accompagnement de l'Etat a été sollicité à hauteur de 15 millions d'euros. Les départements, les agglomérations et les bailleurs seraient également mobilisés.

Commentaires

Un milliard d’euros par an pour le Nord-Pas-de-Calais

Votre e-mail ne sera pas publié

Librairie du Moniteur

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Amélioration et renforcement des sols - AMSOL - Tomes 1 et 2

Amélioration et renforcement des sols - AMSOL - Tomes 1 et 2

Prix : 0.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur