En direct

Un même Soleil pour les ingénieurs Jean-Marc Filhol et Laurent Auzel
Jean-Marc Filhol (synchrotron Soleil, à gauche sur la photo) et Laurent Auzel (Ingérop) sont les lauréats du Grand prix national de l'ingénierie 2007 pour la réalisation du synchrotron Soleil (Es - ©

Un même Soleil pour les ingénieurs Jean-Marc Filhol et Laurent Auzel

CHESSA Milena |  le 03/10/2007  |  France EnergieEntreprisesConception-réalisationMaîtrise d'œuvre

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

France
Profession
Energie
Entreprises
Conception-réalisation
Maîtrise d'œuvre
Energies renouvelables
Isère
Paris
International
Valider

Autour du synchrotron baptisé Soleil, ce n’est pas simplement la rencontre de deux ingénieurs de haut niveau qui s’opère mais bien celle de deux mondes : la recherche et le BTP. Le centimètre et le micron.

Le chercheur, c’est Jean-Marc Filhol. Son rôle : l’ingénierie de la "machine". L’homme du BTP, c’est Laurent Auzel. Il conçoit le bâtiment comme une partie intégrante de la machine : son châssis, son capot et son alimentation.

Comme les particules qui voyagent dans l’accélérateur, les trajectoires des deux ingénieurs se sont rapprochées, éloignées pour finalement se croiser. Le concours de maîtrise d’oeuvre du projet Soleil prend corps en 1997. Mais les choses sérieuses ne commenceront finalement qu’en 2001, le temps que Roger-Gérard Schwartzenberg, ministre de la Recherche, relance le projet que son prédécesseur Claude Allègre avait stoppé. Débute alors la collaboration entre Jean-Marc Fihol et Laurent Auzel. Les débuts sont parfois tendus. Le génie civiliste est moins enclin à "chatouiller la virgule" que son collègue chercheur. Mais les différences de culture s’estomperont devant les enjeux du projet. Parmi les défis de la conception : donner au synchrotron l’extrême stabilité dont dépend sa performance. Côté vibrations, il faut découpler les fréquences propres des différents éléments. Côté thermique, les ingénieurs optent pour l’isothermie : tous les éléments à 21°C pour éviter les régimes transitoires. Les travaux se révéleront plus délicats que prévu et le planning dérape. Jean-Marc Filhol assume son rôle de maître d’ouvrage. La conformité de l’ouvrage aux exigences du process prime sur le délai. Fort de cet objectif, Laurent Auzel assurera le suivi des travaux, faisant en sorte que les réunions de chantier ne se transforment pas en mauvaise mêlée ouverte. Finalement, grâce au duo, Soleil accueillera bientôt 2.000 chercheurs. Il brillera 40 semaines par an, 24 heures sur 24.
Julien Beideler

Jean-Marc Filhol, 50 ans, diplômé de l’Institut national polytechnique de Grenoble, ingénieur en génie physique, docteur-ingénieur en instrumentation nucléaire.


- 1984 : participe à la mise en service d’un accélérateur d’ions lourds (Mimas) dans le laboratoire national Saturne ;
- 1987 : participe à la construction de l’ESRF (European Synchrotron Radiation Facility) à Grenoble où il reste quinze ans ;
- 1996 : directeur de la division accélérateurs ;
- 2001 : chef de projet pour la construction du synchrotron Soleil.

Laurent Auzel, 50 ans, ingénieur de l’Ecole centrale de Paris en 1979.


- Débute sa carrière chez Entrepose International, en Syrie, au Texas, en Inde ;
- 1987 : prend en charge un bureau d’études de 35 personnes (qui intégrera Ingérop) sur des projets industriels ;
- 1997 : signe le contrat de maîtrise d’oeuvre de Soleil avant de quitter Ingérop pour prendre la direction d’une société spécialisée dans les énergies renouvelables ;
- 1999 : retour chez Ingérop pour développer le volet industrie avec des projets pour Ibiden, Airbus et Soleil ;
- 2003 : directeur de l’agence d’Ingérop à Grenoble et maître d’oeuvre de Soleil.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Diagnostic, entretien et réparation des ouvrages en béton armé en 44 fiches pratiques

Diagnostic, entretien et réparation des ouvrages en béton armé en 44 fiches pratiques

Date de parution : 03/2020

Voir

Contrats publics n° 206 - Février 2020

Contrats publics n° 206 - Février 2020

Date de parution : 02/2020

Voir

170 séquences pour mener une opération de construction

170 séquences pour mener une opération de construction

Date de parution : 01/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur