En direct

Un lifting en profondeur pour le quartier des Hauts de Bayonne

FLORENCE ELMAN |  le 10/05/2013  |  Collectivités localesPyrénées-Atlantiques

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Collectivités locales
Pyrénées-Atlantiques
Valider
Pyrénées-Atlantiques -

La rénovation sans démolition du quartier des Hauts de Bayonne (Pyrénées-Atlantiques), dessiné par l’architecte-urbaniste américain Marcel Breuer à la fin des années 1960, aura duré six ans. Inaugurée le 27 avril dernier, sa transformation en quartier « nouvelle génération » aura coûté plus de 106 millions d’euros : 84,2 millions pour la rénovation urbaine et 21,9 millions pour les équipements publics structurants tels que le centre aquatique dessiné par l’agence montpelliéraine Coste Architecture, un théâtre de verdure, des terrains de sport, une salle festive réalisée par l’architecte basque Argia Oxandabaratz, une crèche…

Soutenue par l’Anru (Agence nationale pour la rénovation urbaine), cette opération ambitieuse a été notamment financée par Habitat Sud Atlantic, le conseil régional Aquitaine, la Ville de Bayonne, le Feder, l’agglomération Côte Basque et le conseil général des Pyrénées-Atlantiques.
En 2004, les Hauts de Bayonne (Hauts de Sainte-Croix, Caradoc, Habas, Mounédé…) avaient été identifiés au niveau national comme quartier « à réhabiliter d’urgence ». La Ville a alors programmé la réhabilitation de 2 200 logements et une vaste opération de réorganisation urbaine, qui privilégie l’éloignement des véhicules, l’ouverture d’une allée dédiée au transport collectif et la création de deux entrées de quartier attractives.

Attirer de nouveaux habitants

« La requalification doit permettre d’attirer de nouveaux habitants et de diversifier les activités. Le quartier a besoin de commerces, d’entreprises, de services publics, de médecins, de transports… pour redevenir attractif », déclarait Jean Grenet, député-maire, à l’occasion du lancement des premières tranches de travaux en 2006. Parmi les gros dossiers finalisés figure la réhabilitation des sept tours Breuer, inscrites depuis 2009 au patrimoine architectural du XX e siècle. Outre la rénovation des 1 103 logements et celle des façades équipées d’occultations déclinées selon une palette de 16 couleurs, l’isolation phonique et thermique a été revue. Les pieds d’immeuble ont été restructurés… A cette opération majeure s’ajoute l’extension du quartier Habas avec la livraison, fin 2012, des programmes Lorategi, Alegria, Les Vallons et Habanéa. L’objectif de 215 nouveaux logements sera atteint fin 2014.

PHOTO - 722058.BR.jpg
PHOTO - 722058.BR.jpg - © Acta Architecture

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

DICOBAT 10 E EDITION

DICOBAT 10 E EDITION

Date de parution : 03/2019

Voir

Urbanisme de dalle

Urbanisme de dalle

Date de parution : 03/2019

Voir

Dictionnaire du droit de l’urbanisme

Dictionnaire du droit de l’urbanisme

Date de parution : 02/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur