En direct

Un jardin public suspendu entre ciel et terre

le 13/02/2015  |  ÉvénementEurope

Présenté comme le plus haut jardin public de Londres, « Sky Garden » est l’attraction touristique de ce début d’année outre-Manche. En réalité, les terrasses végétalisées, conçues par l’agence britannique Gillespies, flanquent surtout trois bars et restaurants répartis sous une même verrière aux 35e, 36e et 37e étages d’un gratte-ciel de 160 m. Cette tour de bureaux de la City, baptisée « 20 Fenchurch Street » mais surnommée le « talkie-walkie » à cause de sa silhouette renflée, a été dessinée par l’architecte uruguayen Rafael Viñoly. Son sommet est composé d’arches métalliques préfabriquées (980 tonnes) et de doubles vitrages courbes (4 800 m²). Selon la presse locale, la trame structurelle s’avère trop présente pour bénéficier au maximum de la vue à 360 degrés sur la ville. A défaut, le regard peut se tourner vers les plantes de ce jardin suspendu entre ciel et terre (fougères arborescentes, figuiers, fleurs). Les espaces sont accessibles 7 jours sur 7, gratuitement, sur réservation.

PHOTO - 832707.BR.jpg
PHOTO - 832707.BR.jpg
PHOTO - 832708.BR.jpg
PHOTO - 832708.BR.jpg

Commentaires

Un jardin public suspendu entre ciel et terre

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur