En direct

Un interrupteur sans contact, directif et d’une grande discrétion
L'interrupteur ici matérialisé par une LED. - © ©OpenApp

Un interrupteur sans contact, directif et d’une grande discrétion

Dora Courbon |  le 06/01/2014  |  ERPBâtimentSantéLogement socialAlpes-Maritimes

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Innovation
ERP
Bâtiment
Santé
Logement social
Alpes-Maritimes
Immobilier
Logement
Technique
Valider

L’interrupteur Open App, entièrement encastré dans le mur, s’active à distance sans émettre d’ondes. Une technologie qui peut équiper les milieux de la santé, les ERP et le logement social.

___________________________________________________________________________________

Le Moniteur.fr a le plaisir de vous offrir la lecture de cet article habituellement réservé aux abonnés du Moniteur. Il est extrait du n° 329 des Cahiers techniques du bâtiment (décembre 2013). Profitez de tous les articles réservés, en cliquant ici.

___________________________________________________________________________________

Allumer la lumière à la faveur de la charge électrique corporelle. Voilà ce que permet l’interrupteur Open App. Logé dans une paroi, il détecte passivement et à distance l’énergie du corps humain qui vient interférer avec le champ électrique basse fréquence qu’il émet. «?On parle de technologie capacitive, explique Pierre Fasquelle, directeur d’Open App, comme pour les capteurs qui équipent les smartphones ou les bornes  tactiles des distributeurs de billets. Mais ces  capteurs ne sont opérationnels que s’il y a contact direct.?»

On n’en saura pas beaucoup plus, si ce n’est que c’est par l’ajout de nouveaux composants que la sensibilité du capteur a été augmentée. Ainsi, la portée de son champ de détection est d’environ 5?cm. Et il est directif, ce qui implique qu’un mouvement volontaire doit être produit. «?Nous tenions à garder le geste humain, qui est presque un réflexe lorsqu’on entre dans une pièce, plutôt que d’automatiser l’allumage?», précise encore Pierre Fasquelle.

Dissimulation totale et antivandalisme

Concrètement, l’interrupteur se compose de deux éléments?: une carte capteur, qui réceptionne l’information de mouvement et une carte d’alimentation, qui traduit le signal en allumant ou en éteignant la lumière. Les deux cartes sont conditionnées à l’intérieur d’une unique boîte d’encastrement que l’électricien installe comme celle d’un interrupteur classique à l’aide d’une scie-cloche, dans la cloison ou la maçonnerie. Alimenté par une TBT (12 V), il assure donc une grande sécurité à l’utilisateur. L’usure du système est minime, car les cartes, encastrées, sont en plus moulées dans de la résine. Ce qui constitue une protection contre l’oxydation, la poussière, l’humidité… Classé «?IP 68?», l’interrupteur ne craint pas les projections d’eau.

Boîtier d'encastrement
Boîtier d'encastrement - © ©OpenApp

«?Open App peut être installé dans les salles d’eau, derrière un carreau de carrelage par exemple?», précise Pierre Fasquelle. Car l’appareil fonctionne quel que soit le matériau qui le recouvre?: papier peint, enduit, bois, miroir, carrelage, pierre… Sa discrétion est donc totale. Pour le repérer, l’utilisateur peut marquer son emplacement par un «?tag?». Du simple pochoir à réaliser à la peinture, à la plaque colorée et sérigraphiée en passant par la Led, les personnalisations sont nombreuses.

Vendu dans le réseau distributeur aux environs de 130?euros, l’interrupteur s’adresse pour l’instant à un marché de niche. Mais les coûts de production pourraient baisser. Pierre Fasquelle espère qu’Open?App deviendra «?une solution pour le marché de l’accessibilité, de la santé?– sans contact, il n’y a pas de contamination possible?– du logement social et des ERP, en raison de sa résistance et de son encastrement, c’est une technologie antivandalisme?».

La technologie équipe aujourd’hui une dizaine de particuliers. Elle a aussi été installée à l’aéroport de Nice?(06), dans un local à l’accès réservé. L’emplacement de l’interrupteur n’est connu que des personnes habilitées…

Commentaires

Un interrupteur sans contact, directif et d’une grande discrétion

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Éclairage des espaces extérieurs

Éclairage des espaces extérieurs

Date de parution : 05/2019

Voir

DICOBAT Visuel

DICOBAT Visuel

Date de parution : 05/2019

Voir

L'assurance construction

L'assurance construction

Date de parution : 04/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur