En direct

Un immeuble de quatre étages à structure en bois massif

ISABELLE DUFFAURE-GALLAIS |  le 16/09/2012  |  ImmobilierTechniqueYvelinesGros œuvreStructure en bois

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Immobilier
Technique
Chantiers
Yvelines
Gros œuvre
Structure en bois
Plancher
Hygiène
Bois
Produits et matériels
Béton
versailles
Valider

Sommaire du dossier

  1. Appartements en balcon sur un vallon
  2. Villas urbaines pédagogiques
  3. Internat passif pour lycéens actifs
  4. Le navire de bois du lycée maritime de Saint-Malo
  5. Les derniers défis du bois en construction
  6. Une nouvelle union professionnelle pour développer la construction bois
  7. Le bois prend enfin son envol
  8. Du bois dans tous ses états pour l’extension d’un lycée agricole
  9. La filière bois-construction trouve son salut dans la rénovation et l'extension-surélévation
  10. Pour rebondir, la construction bois convoite de nouveaux espaces
  11. Un manifeste de la construction bois à Epinal
  12. Le décret bois finalement abrogé : et maintenant ?
  13. Un centre commercial tout en bois : une première en France
  14. Les derniers verrous à faire sauter
  15. Un lamellé-croisé de hêtre
  16. Quand le logement social s’essaie au bois
  17. Le bois norvégien atteint des sommets
  18. La construction en bois poursuit son ascension
  19. Resconstruction d’un collège vosgien
  20. Une association pour favoriser le développement du lamellé-croisé
  21. Construction d’une maison à ossature bois en 10 étapes
  22. La construction bois travaille d'arrache-pied pour asseoir son statut de "filière stratégique"
  23. Un ensemble bois à énergie positive
  24. Le bois au carrefour d’un nouveau développement
  25. Rougier regroupe ses activités d’importation
  26. Surélever et rénover en toute légèreté
  27. Quand le pin veut réhabiliter la campagne
  28. Un bâtiment manifeste en porte-à-faux
  29. Un groupe scolaire rhabillé d’une résille pliée
  30. Extension sur pilotis pour la Cité des machines
  31. « La filière bois entre dans une logique d’innovation »
  32. Première tour passive R+7 de logements en bois
  33. Un concept de maison en bois à coût réduit
  34. La filière bois a désormais son comité stratégique
  35. CLT : des panneaux structuraux adaptés à toute construction
  36. La filière bois construction se met en marche
  37. Quatre maisons individuelles en bois
  38. Innovation et savoir-faire avec le bois local
  39. Bois massif et toiture végétalisée sur le chemin des écoliers
  40. La construction bois résiste (mieux) à la crise
  41. Structure bois inédite pour un immeuble de 10 logements
  42. Bois à tous les étages pour un « bâtiment image »
  43. Quatre étages en bois massif contrecollé pour un lycée parisien
  44. Logements R 7 à ossature bois
  45. Un rapport pour relancer la filière bois
  46. Innover avec des bois locaux
  47. Utilisation du bois dans certaines constructions
  48. Construction / bois Quantité minimale de matériaux en bois dans certaines constructions nouvelles
  49. Une icône architecturale pour la filière bois en Pays de la Loire
  50. Le Conseil constitutionnel rend le décret « bois » inapplicable
  51. Mélèze et épicéa, bien entendu !
  52. L’Inra choisit la forêt des Vosges comme ressource locale
  53. A l’école des cinq essences
  54. Un bois structurel aux qualités proches du béton
  55. Préfabrication pour une enveloppe efficace
  56. Un travail de précision autour de l’étanchéité à l’air
  57. Une chaudière gaz à condensation économe
  58. Une ventilation double flux performante
  59. Menuiseries double ou triple vitrage selon l’orientation
  60. Un immeuble de quatre étages à structure en bois massif
  61. La construction bois : épicentre de l’innovation
  62. Construction BBC en bloc bois à montage rapide et simplifié
  63. L’Entrepreneur TV – juin 2012 – La construction bois
  64. Surélévation-extension bois : requalification d'un pavillon des années 70
  65. Le bois perce sur tous les marchés
  66. «Les entreprises du bois doivent s'industrialiser sans devenir des industriels», Philippe Roux, président de l'Union charpente, menuiserie, parquet (FFB)
  67. Veiller à l’isolation acoustique entre logements
  68. Construction bois : un Forum pour des majors de plus en plus impliqués
  69. Introduction
  70. Création de France bois industries entreprises (FBIE)
  71. Le bois certifié prend racine dans la construction
  72. Une résidence étudiante en bois massif
  73. Des maisons de gendarmes à ossature bois
  74. Une maison en bois à doubles murs
  75. 4 modules bois pour un logement
  76. Chaniters Loire-Atlantique Techniques ancestrales pour une maison passive ossature bois
  77. Une maison passive en bois testée, mesurée et contrôlée pendant 5 ans
  78. Feuilleton 3/9 Maisons passives à ossature bois
  79. Maisons en bois à géométrie variable
  80. Guide de l’achat public éco-responsable Le bois matériau de construction
  81. Vers une pénurie du bois dans la construction !
  82. Le bois français va-t-il servir à chauffer les Anglais ?
  83. La filière bois-énergie menace-t-elle l’industrie du bois ?
  84. Un décret multiplie par 10 la quantité de bois imposée dans les logements
  85. Méthode de calcul du volume de bois incorporé dans certaines constructions
  86. Méthode de calcul du volume de bois incorporé dans certaines constructions (rectificatif)
  87. Bois : nouvelle méthode de calcul du volume incorporé dans les constructions

Une résidence de 60 studios pour étudiants, en cours de construction à Versailles, est constituée de quatre étages en panneaux de bois massif (murs et planchers), sur un socle en béton.

L’Office Public de l’Habitat Versailles Habitat livrera à la rentrée 2013 une résidence étudiante de soixante studios sur quatre étages, à deux pas de l’université de Saint-Quentin en Yvelines.

Pour répondre à l’appel d’offres public, l’architecte mandataire Ithaques Architectes, associé à l’Atelier WRA et au bureau d’études Mecobat, a imaginé une construction dont la superstructure est entièrement en bois.

Un cahier des charges contraint

Danyel Thiebaud, architecte de l’agence Ithaques, justifie le choix d’une réalisation en panneaux contrecollés bois notamment par les contraintes du site. Construit sur une infrastructure existante conservée (une chaufferie collective en fonctionnement alimentant 200 logements), l’immeuble devait avoir une superstructure légère. Il était également important de limiter les nuisances sonores sur ce chantier mitoyen avec des habitations. Autre contrainte : la parcelle est étroite et difficile d’accès aux engins de chantier pour élever un immeuble R+4 tout en conservant des arbres plus que centenaires. Et cette opération était l’occasion d’expérimenter un nouveau système constructif particulièrement adapté au logement étudiant où les portées sont peu importantes. Enfin, la propreté du chantier grâce à la filière sèche et la rapidité de mise en œuvre et donc de livraison, ont fini de convaincre le maître d’ouvrage. Sans compter le coût environnemental réduit de la construction qui présente un excellent bilan carbone avec un très faible taux d’émission de CO2.

 

Mise au point technique

Côté construction, c’est Bouygues Bâtiment Ile-de-France - Habitat Social qui a remporté cet appel d’offres, parmi les premières opérations françaises de logement collectif en bois massif. En phase de mise au point technique, l’entreprise générale a associé les compétences de ses techniciens en termes de thermique, acoustique et structure, à celles de son sous-traitant de construction bois Ecologgia, du bureau d’études acoustique Venathec. Une fois la technique constructive arrêtée, le bureau d’études Mecobat et la société Ecologgia ont identifié Metsä Wood (ex Finnforest) comme le fournisseur de panneaux contrecollés le mieux adapté.

Panneaux massifs contrecollés

Le système constructif Leno de l’industriel finlandais est constitué de panneaux structurels massifs contrecollés de grandes dimensions (jusqu’à 20 m x 5 m) réalisés à partir de planches en bois massif, empilées en couches croisées à 90° et collées entre elles sur toute leur surface puis pressées sous vide. Découpés au millimètre en usine en intégrant toutes les réservations, à partir des plans de l’architecte, les éléments porteurs sont assemblés par vissage. Sur ce type de construction à plusieurs niveaux, ils permettent de reprendre plus d’efforts de charge verticale et horizontale – notamment pour le contreventement – que les structures en ossature bois classiques.

Structure optimisée

L’entreprise de charpente Ecologgia a proposé, en partenariat avec Metsä Wood, une adaptation structurelle plus économique que ses concurrents sur ce projet, en adaptant le sens de portée des panneaux de plancher et en utilisant des panneaux massifs uniquement pour les murs qui ont un rôle structurel, laissant en cloisons de plaques de plâtre les séparatifs qui ne jouaient pas de rôle dans la tenue du bâtiment.

Cohabitation béton-bois

Le bâtiment est composé d’un rez-de-chaussée en béton sur le sous-sol existant, de deux noyaux en béton abritant les cages d’escalier et l’ascenseur au centre du bâtiment, qui participent au contreventement de l’ensemble, et de quatre niveaux entièrement construits en panneaux massifs contrecollés.

En terme de déroulé de chantier, l’entreprise générale a choisi de réaliser de façon dissociée les ouvrages béton et les ouvrages bois afin de faciliter le chantier en évitant la co-activité.

Phasage de chantier

Ainsi, après reprise et adaptation du sous-sol existant, les ouvrages en béton du rez-de-chaussée ainsi que le plancher haut ont été coulés, puis les deux édicules toute hauteur (cages d’escaliers / ascenseur).

Les quatre niveaux de superstructure en panneaux bois massif ont ensuite été réalisés en à peine deux mois, au rythme d’une livraison par semaine, soit une élévation verticale ou horizontale selon l’avancement. En moyenne, chaque étage a été monté par trois compagnons en deux à trois semaines (une semaine et demie pour les murs et une semaine pour les planchers).

La structure s’est achevée avec la réalisation en toiture d’une dalle béton de fermeture et de contreventement en bac acier collaborant.

Fiche technique

Maître d’ouvrage : Versailles Habitat

Maître d’œuvre : Ithaques Architectes (mandataire) et Atelier WRA

Bureau d’études : Mecobat

Entreprise générale : Bouygues Bâtiment Ile-de-France - habitat social

Entreprise de charpente : Ecologgia

Fournisseur système constructif Leno : Metsä Wood

Coût estimé de l’opération : 5,3 M€,

Livraison : rentrée 2013

Commentaires

Un immeuble de quatre étages à structure en bois massif

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Conduire son chantier en 70 fiches pratiques

Conduire son chantier en 70 fiches pratiques

Date de parution : 11/2018

Voir

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Date de parution : 10/2018

Voir

50 outils pour la conduite de chantier

50 outils pour la conduite de chantier

Date de parution : 03/2018

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur