En direct

Un îlot passé au papier de verre

M. -D. A. |  le 27/04/2018  |  ParisSecond œuvre

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Paris
Second œuvre
Valider
Finitions -

Pour l'architecte Thibaut Robert, « il n'y a pas de couleur interdite ». Sauf peut-être celle sélectionnée arbitrairement, sans considération aucune pour l'environnement alentour. Le choix d'un gris, ou plutôt « du plus clair des noirs », pour les logements sociaux qu'il vient de livrer à ICF Habitat La Sablière, rue de Saussure à Paris (XVIIe ), il l'explique donc ainsi : « Il s'agissait du dernier immeuble à bâtir dans cette partie sud de la ZAC des Batignolles et nous devions nous installer dans un environnement constitué, à la lisière d'un tissu haussmannien et de constructions hypermodernes, dont l'une est devenue une référence : l'immeuble noir réalisé par l'agence LAN. »

Relief. Son noir, Thibaut Robert ne le voulait pas lisse et figé. L'architecte avait envie d'un béton de façades « brut de brut, appareillé comme de la pierre. Je souhaitais aussi qu'il soit lumineux et vivant, qu'il puisse virer du bleu au brun, en passant par le gris, en fonction de la couleur du ciel. Une lasure n'aurait pas permis de telles variations. » Pour cette opération menée en conception, réalisation, entretien et maintenance (Crem), l'entreprise Legendre Construction a eu recours à du béton teinté dans la masse, autoplaçant et coulé en place. Pour donner du relief à ce grand îlot de 74 logements, l'architecte l'a non seulement découpé en trois volumes biseautés posés sur un socle, mais il a aussi alterné les pans uniformes et matricés. Enfin, le ciment utilisé pour fabriquer le béton présente la caractéristique d'être autonettoyant.

Si Thibaut Robert accepte la part d'aléatoire que comporte la mise en œuvre d'un tel béton, l'entreprise Legendre a tout de même veillé à corriger l'apparition d'efflorescences. Pour éviter que les façades ne restent trop marquées par ces auréoles blanchâtres, toutes ont donc été passées au papier de verre à grain fin, puis au balai.

Maîtrise d'ouvrage : ICF Habitat La Sablière. Maîtrise d'œuvre : Thibault Robert Architectes & Associés (TRAA), architecte mandataire. BET TCE : Tekhne Ingénierie. Paysagiste : Atelier Jours. Entreprise générale : Legendre Construction. Fournisseurs : Calcia (ciment), Cemex (béton). Surface : 5 190 m² SP. Livraison : avril 2018. Coût des travaux : 9 M€ HT.

PHOTO - 12667_772904_k2_k1_1830155.jpg
PHOTO - 12667_772904_k2_k1_1830155.jpg - © THIBAUT ROBERT
PHOTO - 12667_772904_k3_k1_1830159.jpg
PHOTO - 12667_772904_k3_k1_1830159.jpg - © L'IMAGE CONTEMPORAINE

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

L'assurance construction

L'assurance construction

Date de parution : 04/2019

Voir

La concession d'aménagement et ses alternatives

La concession d'aménagement et ses alternatives

Date de parution : 04/2019

Voir

Urbanisme de dalle

Urbanisme de dalle

Date de parution : 03/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur