En direct

Un hangar de « makers » jette les fondations des Fabriques
Le hangar aménagé par Ici Marseille comprend 48 conteneurs-ateliers et des espaces de convivialité et de bureaux. - © FRANÇOIS MOURA / C02

Un hangar de « makers » jette les fondations des Fabriques

CHRISTIANE WANAVERBECQ |  le 02/11/2018  |  Bouches-du-RhôneEcoquartierEspace public

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Bouches-du-Rhône
Urbanisme
Ecoquartier
Espace public
Valider

Marseille -

Après l'îlot démonstrateur Smartseille, le projet urbain Les Fabriques est la deuxième opération structurante réalisée dans le périmètre de l'extension vers le nord de l'opération d'intérêt national (OIN) Euroméditerranée. Acté en décembre 2017 dans la convention signée par l'établissement public d'aménagement (EPA) Euroméditerranée et la société de projets ad hoc les Fabriques, créée par Linkcity et UrbanEra, le projet d'écoquartier devient concret. Missionnée par l'EPA, l'agence de paysagistes Ilex, associée au bureau d'études Egis, a débuté en septembre les études de conception des espaces publics dans le périmètre de 14 hectares. De son côté, la société de projets ouvrira en avril 2019 une maison de projets. Elle sera située à côté de la manufacture sociale et solidaire Ici Marseille, ouverte cet automne près du marché aux puces, poumon économique de ce quartier populaire. Près de 1 M€ ont été investis pour aménager un ancien hangar de 3 500 m2 destiné à accueillir à terme 200 makers, nom donné aux artisans, artistes, designers ou acteurs du numérique. En échange d'une cotisation (entre 200 et 300 euros par mois), ils auront accès à des ateliers, un parc de machines traditionnelles et numériques, des zones de stockage, des open spaces et des services.

Mutation du quartier. Pour Linkcity et UrbanEra, les deux filiales de Bouygues, l'enjeu est de réussir la mutation d'un quartier parmi les plus pauvres de France, tout en conservant sa vocation économique. Lié à la société de projet par une convention de cinq ans, le groupe Make Ici a été missionné pour créer la communauté de makers et du lien avec les habitants du quartier en proposant notamment de la formation professionnelle. « Le lieu s'inscrit dans une logique d'urbanisme de transition. Il n'a pas vocation à être pérenne et sera démoli. Mais nous espérons que les activités développées en son sein le seront et s'installeront dans la rue des makers imaginée dans le projet urbain », déclare Martine François, directrice d'UrbanEra.

Né en 2012, à Montreuil (Seine-Saint-Denis), le concept de lieu rassemblant un plateau technique et un espace de co working inventé par Nicolas Bard, cofondateur du groupe Make Ici, a fait des petits. Après Marseille, des « makersplace » vont ouvrir à Normes, Nantes, Bordeaux, Lille… « Toutes nos manufactures ont le même état d'esprit, les mêmes services… Par exemple, à Marseille - qui sera la plus grande de France -, nous aurons un focus sur la charpenterie et la menuiserie de marine ainsi que sur le travail du verre », précise Nicolas Bard, dont la principale préoccupation est « de remettre de l'artisanat en ville mais de ne pas être une île ».

---------------------------------------------------------------------------------

Opérateur : société de projets Les Fabriques (Linkcity ; UrbanEra).

Maîtrise d'œuvre : agence Kern & Associés (architecte, urbaniste), Indiggo (BET environnemental). Coût estimatif : 600 à 650 M€.

Distribution des surfaces : 170 000 m2 de logements, 44 000 m2 de tertiaire, 24 000 m2 de commerces et activités, 10 000 m2 d'équipements publics.

Calendrier : mars 2019, dépôt du premier permis de construire ; 2022, arrivée des premiers habitants.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Droit de l’Aménagement, de l’Urbanisme, de l’Habitat – 2019

Droit de l’Aménagement, de l’Urbanisme, de l’Habitat – 2019

Date de parution : 06/2019

Voir

Mener une opération d'aménagement

Mener une opération d'aménagement

Date de parution : 06/2019

Voir

La concession d'aménagement et ses alternatives

La concession d'aménagement et ses alternatives

Date de parution : 04/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur